30 juillet 2015

Un pain au blé noir des Monts d'Arrée cuit sur ardoise pour Mona Ozouf et l'Ecole des Filles

  Depuis le 11 janvier, il n’est bruit en France que de retrouver et de célébrer à nouveau les valeurs républicaines. «Retrouver» suppose qu’existe chez nous une tradition républicaine. «Célébrer» suggère qu’il y a quelque chose de sacré dans la République. D’où ces deux questions : en quoi consiste, exactement, cette tradition ? Et peut-on, aujourd’hui encore, la sacraliser ? Répondre à ces deux questions, ou, au moins, tenter de le faire, paraît un préalable à toute réflexion et à tout engagement civique. Et quoi de... [Lire la suite]

29 juillet 2015

Compote de poires aux épices douces et au miel pour L'Oiseau et le Gardien de Phare

  Que faire d’une brassée d’enfants sous un ciel maussade au cœur d’un été qui tâtonne? Tout d’abord, après avoir fièrement soustrait au poulailler les œufs du jour, réaliser une pâte dorée parfumée à la vanille puis des piles savoureuses de crêpes soyeuses et, pour les garnir généreusement, une compote de poires moches aux épices douces et au miel de sarrasin… Alors que cette potion parfumée réduit tout doucement au coin du feu, mettre le cap sur la librairie la plus proche, L’Ivresse de Mots, à Lampaul-Guimiliau, saluer... [Lire la suite]
28 juillet 2015

"Empreintes d'artistes", fondant au caramel beurre salé et déambulations artistiques au fil du canal de Nantes à Brest...

  Voici un joli festival décalé, au fil de l’eau, et qui navigue des Côtes d’Armor au Finistère, se jouant des frontières départementales. Du Lac de Guerlédan à la maison éclusière de Rosvéguen, en passant par les chapelles de Lennon et de la Pitié, de maisons d’éclusiers en chemins de halage et en écluse, ce rafraîchissant festival d’art contemporain, de musique classique et contemporaine, emprunte le Canal de Nantes à Brest du 1er au 16 août. « Empreinte d’artistes » présentera, au cours de ce voyage languide, des... [Lire la suite]
27 juillet 2015

Klevet’vez ar gazek-koad, seblant dour zo moarvat! Pluie, pic-vert et tarte ensoleillée aux légumes d'été!

« Le beau et le mauvais temps sont choses relatives. S’il pleut souvent en Bretagne, mais cependant un peu moins qu’en Irlande, c’est une histoire d’héritage et de géographie… Climat tempéré et humide de type océanique, à la formule consacrée des météorologues s’ajoute la nature du sol. Les schistes, les grès et les granites, toutes roches acides, rendent les sols peu perméables. La pluie ne fait donc pas que tomber, elle ruisselle et gonfle quinze mille kilomètres de rivières. (…) Klevet’vez ar gazek-koad, seblant dour zo... [Lire la suite]
24 juillet 2015

Comme un riz au lait, graines de blé noir au lait de vache Bretonne pie noir et vanille Bourbon: de l'équilibre...

Alors qu’à nouveau les campagnes grondent, que les tracteurs et le fumier se rappellent au bon souvenir des ronds-points fleuris urbains, que porcs et génisses déambulent avec étonnement dans les allées carrelées des grandes surfaces, c’est vendredi. Nous, ici, on aime beaucoup le vendredi. Quittons le Gouezou en fin de journée, pour notre troménie hebdomadaire vespérale, de clochers en clochers, comme autant d’amers… Nous traversons le bourg de Saint-Sauveur, longeant la très belle église éponyme du XVIIème siècle, puis la... [Lire la suite]
23 juillet 2015

Poêlée de pommes de terre nouvelles glacées à l'huile d'olive, sauge et romarin pour célébrer les 50 ans du Pardon de Loc Ildut!

Le pardon de Loc-Ildut en Sizun existe certainement depuis des siècles. En 1661, nous savons qu’il avait lieu le dernier dimanche de mai. En 1838, il se tenait le jour de la Fête-Dieu. Interrompu à partir de la Première Guerre mondiale, il renaît très modestement en 1932, à l’initiative des voisins qui se sont mobilisés pour empêcher le démantèlement de la chapelle. Le pardon se limite alors à une modeste messe célébrée le troisième dimanche d’août assez confidentielle car n’attirant guère que les riverains. La véritable... [Lire la suite]

22 juillet 2015

Far de blé noir, oignons rosés, saucisse de Molène et chèvre avant le fest-noz au Château de Kerjean!

Dans ar Bleiz ou dans an ours, dans Sizun ou gavotte des montagnes, jabadao, pach pi et rond de Molène… Pas un week-end sans un fest-noz quelque part, dans les monts d’Arrée ou ailleurs. Le fest-noz (fête de nuit, par opposition à son alter ego en journée, le fest-deiz ou fête de jour) est une réjouissante incongruité: dans une grande économie de moyens –car il peut se dérouler en plein air, dans une salle modeste ou dans un Château-, il peut s’improviser avec un simple accompagnement vocal ou se construire avec des formations à... [Lire la suite]
21 juillet 2015

"Arrée Voce" au Relec et cari porc pour une fusion culinomusicale!

  Très éloignée des centres urbains,  comme hors du temps des hommes, l'Abbaye du Relec (Plouneour Menez) est présente sur le territoire des Monts d'Arrée depuis le XIIème siècle. Deuxième abbaye cistercienne implantée en Bretagne, elle est représentative des idéaux cisterciens de cette époque. C’est dans cet environnement particulier que se déroulera la septième édition d’Arrée Voce, court festival des voix d’ici et d’ailleurs. Bretagne, Inde et Algérie croiseront voix d’hommes et de femme, avec, cette année,... [Lire la suite]
20 juillet 2015

Tiramisus breizh, fraise et chouchenn ou fraises et basilic thaï: pourquoi choisir?

  Alors que des vagues caniculaires se succèdent à l'étranger, asséchant les territoires et desséchant hommes et bêtes, comment expliquer cette palette infinie de verts du bocage breton? Ces floraisons joyeuses, multicolores et luxuriantes, brassées de roses, d'hydrangeas, d'agapanthes, d'anémones du Japon, de nigelles de Damas, de glaïeuls, de fuchsias, de crocosmias, de géraniums et de pélargoniums? Peut-être par ces délicates nuances de gris au-dessus de nos têtes? L’été fait donc une petite pause… Ciel bas, palette de gris... [Lire la suite]
19 juillet 2015

Muffins apéritifs au blé noir, à la courgette, à la féta et à la sauge sur le point culminant de la Bretagne! Pour Thomas!

Si d’aucuns -géographes chafouins- ont contesté en leur temps au mont Saint-Michel son statut de point culminant de la Bretagne au motif –fort obscur- que les 391 mètres revendiqués incluaient le clocher de la chapelle éponyme, il ne reste pas moins que cet ornement d’origine religieuse est ancré dans son sol et gravé dans le paysage, que la chapelle, plantée comme un amer, guide toutes les routes sinueuses à travers des landes, tourbières et montagnes noires usées … Donc, le mont Saint-Michel est bien le point culminant de la... [Lire la suite]