SAM_1065

Le tout petit marché de Commana est sans doute le plus petit marché des Monts d’Arrée. Il se déroule également en milieu de semaine et en fin de journée. Un petit marché particulier, donc. Y fureter, à la rencontre des exploitants, le nez au soleil, est un régal pour les yeux et les oreilles car on y trouve du beau, du bio et donc, du bon, et en plus, dans la version estivale, de la musique ! Comment un avant-goût d’un évènement qui se déroulera en septembre, la grande Foire aux chevaux…

On retrouve donc au pied de l’église une poignée de producteurs, d'artisans et de musiciens: les gourmandises de Sarah de la Ferme de la Vallée (Commana), les légumes et les fromages de brebis de Rozh ar Hoel (Saint-Cadou), le pain de Ty Forn Nevez (Saint-Cadou),  les miels de Gérard Thépot (Plouneour-Menez), et les délices charcutiers de porcs blancs de l'Ouest d'Armel Jacob la Ferme Moguerou... De quoi remplir son panier en fanfare!

Marché de Commana, le jeudi de 16h à 19h.

De retour de ce marché croquignolet, on prépare le repas du soir, à moins que ce soit le pique-nique du lendemain ? Involtinis de veau Bretonne pie noir aux produits du marché: tomates, miel, lard fumé !

2015-08-06 172015-08-06 18

Pour 4 randonneurs, pique-niqueurs, de retour du marché de Commana :

4 escalopes de veau Bretonne pie noir de la Ferme du Kleuz (Plouneour Menez) les plus fines possibles (on table sur une escalope par personne mais pour faire face à de solides appétits, on peut compter sur une et demie à deux escalopes par gargantuesque randonneur)

Une belle tranche de poitrine de porc blanc de l’Ouest fumée de Saint-Cadou

Une cuillère à soupe de miel de ronces de Gérard Thepot

Deux tomates séchées bio

Deux belles tomates bio de Rozh ar Hoel

Une belle gousse d’ail de Rozh ar Hoel

Un piment rouge bio bien charnu de la Ferme de la Vallée

Un petit pot de pesto de persil (c’est par là  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/07/11/30232743.html )

(ou du pesto de Sarah de la Ferme de la Vallée)

Film alimentaire

 SAM_0950SAM_0952

Et pour accompagner les involtinis :

Des pâtes fraîches

Pesto

Des tomates

Herbes aromatiques du jardin : romarin, marjolaine, sauge, etc.

Oeufs pochés

etc.

 

 SAM_0969SAM_0970

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie et en déployant une certaine énergie, aplatir les escalopes pour obtenir la plus grande surface possible et la plus grande finesse. Détailler grossièrement la poitrine, les tomates fraîches et séchées, le piment. Mixer le tout pour obtenir une pâte grossière. Ajouter l’ail pilé puis le coulis de persil.

A l’aide d’une cuillère, étaler une bonne cuillère à soupe de ce mélange sur toute la surface de chaque escalope. Déposer chaque escalope sur du film étirable. Rouler assez serré chaque escalope et l’envelopper du film. Fermer la papillote et renouveler une nouvelle fois l’opération. On obtient autant de petits boudins filmés que d’escalopes. A partir de là, on peut réserver ces boudins au frais jusqu’à la cuisson. Cette opération peut être donc réalisée la veille (on peut même envisager de placer les boudins au congélateur). Malin, non ?

SAM_1058SAM_1005

Pour la cuisson, placer les boudins, séparés les uns des autres, dans le panier du cuit-vapeur. Laisser cuire une trentaine de minutes.

Ensuite, deux versions, froid ou chaud !

2015-08-06 18

En version froide : laisser refroidir les escalopes dans la papillote. Au moment de servir, couper l’extrémité de l’emballage, vider le jus de cuisson et couper le boudin en tranches pour garnir les sandwiches. On peut également glisser le boudin entier dans un quart de baguette de campagne. Une petite mayonnaise aux herbes aromatiques, des achards de citron (c’est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/03/02/29342955.html ) ou de légumes (c’est par là http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/30/27921625.html )et des crudités compléteront l’association involtinis et pain.

En version chaude, sortir les boudins du film plastique. Les égoutter et les faire dorer dans un filet d’huile d’olive pour leur conférer une jolie couleur. Les couper en tronçons et servir avec des pâtes fraîches, un joli œuf poché au jaune coulant, une petite salade de marché, des pommes de terre nouvelles à la menthe (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/25/29946548.html ) ou un risotto tout vert aux vert, aux courgettes et à la sauge (c’est par là  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/07/13/30241554.html ).