SAM_3120

Le début de l’automne, loin des feuilles roussies qui s’envolent avec nostalgie, des jours raccourcis et des gelées matinales, c’est une explosion des trésors colorés de l’été indien : fougères rousses, landes violines, joyeux étals des maraîchers comme une palette impressionniste aux courges joufflues rouge orangé, dernières tomates rubis, poivrons et piments safran et garance… Et l’envie irrépressible d’arrêter le temps à quelques encablures du pas-de-porte d’un hiver qu’on boude. Flacons, fioles et petits pots entrent dans la danse et on capture ce temps coloré en confits, confitures et compotes parfumées. Ici, confit de piment de cayenne de Sara et Kenan, de La Ferme de la Vallée, et huile pimentée pour mettre le feu à l’hiver !

 SAM_3123

Pour un petit pot de confit et un flacon d’huile :

½ litre d’huile d’olive

10 jolis piments de Cayenne de la Ferme de la Vallée

Une tête d’ail

4 feuilles de laurier fraîches du jardin

Une branche de romarin frais du jardin

Une branche de thym frais du jardin

Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique

Sel de Guérande

 SAM_3110

Attention à la manipulation des piments facétieux : mieux vaut porter des gants jetables et/ou faire très attention (ne pas se frotter les yeux, les muqueuses, etc.).

Dans une casserole à fond épais, placer les piments percés de toute part, les gousses d’ail en chemise, les feuilles de laurier, le romarin et le thym. Recouvrir de l’huile et placer sur feu doux. Laisser infuser tout doucement pendant ¾ d’heure. Eteindre et laisser refroidir à découvert.

Sur une planche, déposer les piments et les gousses d’ail soigneusement égouttés. Filtrer l’huile et la placer dans une ou des joli(s) flacons : voilà une belle huile qui réveillera tous les plats de pâtes, les salades et aussi les pizzas et fougasses !

SAM_3122

Prélever la pulpe des piments et des gousses d’ail (jeter les peaux et queues au compost sans regret). A l’aide d’une fourchette, bien mélanger les chairs confites en ajoutant un peu d’huile pimenté, le vinaigre balsamique et le sel. Placer ce confit brûlant en pot(s). Cette petite confiture enflammée accompagnera les acras, réveillera une mayonnaise timide, une sauce tomate faisant profil bas, un chili con carne un peu terne… Se conserve au frais pendant plusieurs semaines !