SAM_1271

Parcourir les chemins de grande randonnée qui émaillent le Parc Régional d’Armorique, le nez au vent, et observer la faune et la flore dans un environnement unique… Ce qui étonne le visiteur d’aujourd’hui comme le voyageur d’hier, ce sont moins les paysages finistériens –il y en a de très beaux partout, ici comme ailleurs- mais l’incroyable diversité de ceux-ci et la rapidité avec laquelle on passe de la baie de Morlaix, -verdoyante émaillée de forêts, de grèves, de villas balnéaires et de manoirs d’armateurs au commerce du XVIIIème- aux landes désolées du mont Saint-Michel de Braspart balayées par les vents et où le schiste et le granite le disputent aux ajoncs, aux bruyères, aux mousses et au lichen-… En une demi-heure chrono.

 

MONT ST MICHEL BRASPARTS

 

 

Culminant à près de 400 mètres, la chaîne des monts d'Arrée compte parmi les sommets les plus hauts de Bretagne, offrant des points de vue grandioses sur les paysages environnants. Point de neiges éternelles ni de remontées mécaniques, certes. Mais un profil de pointes rocheuses, tranchant avec la rondeur des reliefs voisins, ces «terres froides» s'adoucissent jusqu'aux «terres chaudes» bocagères, où se côtoient la tradition d'élevage viande et la modernité de l'élevage laitier. Un terre féconde de légendes : nos hôtes nous confient parfois y avoir presque reconnu des paysages de Game of thrones ou du Seigneur des anneaux…

De retour de ces randonnées étonnantes, on partage autour d’une table simple les impressions du jour qui s’achève.

Comment réussir cette gageure : faire manger tous les jours à toute la famille –enfants inclus donc- les cinq fruits et légumes (voire plus !) préconisés par le PNNS (programme national nutrition et santé et son désormais célèbre binôme impératif mangez-bougez) ? C’est une discussion que nous avons souvent avec nos hôtes qui sont souvent eux-mêmes parents. Bien sûr, l’industrie apporte son lot de réponses satisfaisantes pour peu qu’on omette une lecture vigilante des étiquettes… Alors ? Stratégie et manipulation ! Couleurs et saveurs ! Avançons masqués ! Ces courgettes farcies et ces boulettes qu’accompagnent à merveille des frites de butternut sont composées de plus de 60% de légumes : ni vu, ni connu !

 SAM_1240

Pour 4 courgettes farcies ou une vingtaine de boulettes :

400 gr de veau de Bretonne pie noir bio dans le collier (et donc désossé)

4 petites courgettes rondes et jaunes (c’est plus rigolo !)

2 tomates anciennes

4 demi tomates séchées à l’huile d’olive (c'est fait maison : on en reparlera !)

4 gousses d’ail confit à l’huile d’olive (maison aussi)

4 échalotes nouvelles

1 gros bouquet de persil plat (et surtout pas frisé !)

Un petit bouquet de sauge officinale

1 piment frais

Huile d’olive

Poivre de Madagascar du moulin

Sel

30 gr de riz complet cru

 SAM_3774

Pour les frites de butternut :

Un belle courge butternut

Huile d’olive

Sel de Guérande

Poivre du moulin

Une cuillère à soupe de paprika

 SAM_1244

Ce n’est vraiment pas compliqué! Passer au hachoir tous les ingrédients dont la chair des courgettes creusées (sauf le riz mais y compris les tiges du persil). Ajouter le riz et assaisonner. Bien mélanger à la cuillère en bois ou avec les mains.

Eplucher et épépiner la butternut et tailler dans la chair des parallélépipèdes rectangles (c’est-à-dire la détailler en grosses frites). Placer ces formes dans un sachet avec de l’huile d’olive, le sel, le poivre et le paprika. Refermer le sachet et bien remuer pour répartir l’assaisonnement et bien enduire les frites. Verser le contenu du sachet sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Enfourner en même temps que les courgettes farcies.

SAM_1247

Remplir les courgettes évidées largement de farce. Huiler un plat et y placer les courgettes, les chapeaux placés sur le côté. Vous les refermerez après : la cuisson sans le chapeau permet une évaporation et donc une concentration des saveurs. De plus, le haut de la farce sera un petit peu gratiné et rôti. Donc, enfournez –en même temps que les frites de butternut-  40 mn à 200°.

MONTS ARREE