SAM_4083

C'est lorsque le temps prend des allures boudeuses d'un hémisphère nord qui plonge dans l'hiver qu'on se découvre des envies d'ailleurs, de soleil et de couleurs... Certes les feuilles flamboyantes de l'automne jouent sur une palette infinie de l'or au cuivre, le ciel anthracite s'embrase aux rayons d'un soleil rasant, mais les écharpes certes multicolores et gros pulls évidemment bariolés nous ramènent à la réalité d'une fraîcheur humide alors que les premiers marchés de Noël scintillent aux quatre coins du département. Alors, faire disparaître la grisaille et inviter chaleur et lumière la cuisine de l'Océan Indien s'invite dans les Monts d'Arrée! Et nos hôtes de s'attabler après une très belle balade autour du lac du Drennec pour régler son sort à un très joli cari de porc blanc de l'Ouest au massalé, cocos de Paimpol au curcuma et gingembre, rougail de mangue fraîche et croquante. Soleil et bonne humeur capturés!

 SAM_4085

Pour 6 randonneurs affamés:

Pour le cari:

2 kg de porc blanc de l'Ouest dans l'échine

1 kg d'oignons rosés de Roscoff

1 morceau de rizhome de gingembre frais (environ 25 gr)

1/2 tête d'ail rose de Lautrec

Huile neutre

1 Kg de tomates bien mûres (conserve de tomates concassées au naturel faite maison hors saison bien  sûr)

Un joli bouquet de thym du jardin

Un petit piment rouge frais (ou sec, ou en pâte)

Une belle cuillère à soupe de curcuma

Une belle cuillère à soupe de massalé

Poivre noir du moulin

Sel de Guérande

SAM_4079

Et pour accompagner:

Un Kg de cocos de Paimpol écossés

Un gros oignon rosé de Roscoff

Du thym

3 à 4 gousses d'ail rose de Lautrec

Un morceau de gingembre frais (environ 15 gr)

Une cuillère à café bombée de curcuma

Une belle mangue si possible verte, sinon, pas trop mûre

Un citron vert

Un piment rouge frais charnu (ou de la pâte de piment maison)

Poivre noir du moulin

Sel de Guérande

Riz basmati

 SAM_4080

Désosser l'échine et la détailler en petits cubes (de la taille d'une bouchée).

Peler et émincer les oignons. Peler et piler au mortier l'ail et le gingembre.

Dans une grande cocotte à fond épais, faire revenir et dorer les oignons dans deux cuillères à soupe d'huile. Ajouter alors la pâte d'ail et de gingembre, puis les épices et laisser rôtir en remuant doucement à la cuillère en bois.

Ajouter alors la viande, bien remuer et faire dorer sur toutes les faces. Verser les tomates mondées et grossièrement hachées (ou la pulpe de tomates en conserve) et le thym effeuillé.

Remuer, couvrir et laisser blobloter à feu doux pendant 45 mn au moins.

SAM_4087

Concomitamment, faire revenir dans une autre cocotte l'oignon émincé, l'ail et le gingembre pilés, le curcuma puis enfin, les cocos écossés. Recouvrir d'eau froide, amener à petite ébullition, puis laisser cuire à feu doux pendant 45 mn.

Peler la manguer, la détailler en tout petits dés. Ajouter alors le gingembre et l'ail pilé, le jus d'un demi-citron vert, le piment haché, le poivre, le sel, Remuer et réserver au frais.

Cuire le riz à la vapeur (et sans sel).

Au moment de servir, saler le cari et les cocos.

Déposer sur la table dans des plats de service le cari d'une part, les cocos de Paimpol d'autre part, ainsi que le riz et le rougail de mangue.

Chacun se servira une montagne de riz, qu'il recouvrira de cari, de cocos puis de rougail.

Un joli plat complet, roboratif, équilibré aux allures d'hémisphère sud....