SAM_4712

Alors que les tempêtes se suivent et se ressemblent, pilonnant les côtes finistériennes en bourrasques violentes et en vagues monumentales, l'année 2015 tire sa révérence et se retire au profit d'une année 2016 dans la continuité de sa grande soeur: venteuse et mouillée. Une bonne raison d'attirer dans ses filets une belle bande d'amis pour célébrer dignement la Saint-Sylvestre -même si personne ne compte de Sylvestre dans son cercle amical- avec des gourmandises de saison qui unissent des cuisines d'ici et d'ailleurs. Quand un foie gras rencontre du rhum arrangé à la vanille et danse avec un chutney de mangue: on invoque un soleil joyeux!

 SAM_0583

Pour une belle poignée d'amis:

Pour le foie gras :

Un joli foie gras frais et bio de 400 à 450g

7 gr de sel de Guérande

Poivre noir de Madagascar

Une cuillère à soupe de sucre de canne

Rhum arrangé maison à la vanille Bourbon

 SAM_4710

Pour le chutney à la mangue :

Une à deux belles mangues américaines bien mûres

30 cl de vinaigre de cidre ou, mieux encore, de miel

50 gr de framboises séchées

100 gr de sucre de canne

40 g de gingembre frais

Un piment rouge frais

2 clous de girofle

1 étoile de badiane (anis étoilé)

3 gousses de cardamome verte

2 gousses d'ail pelé

1 cuillère à café de sel

 SAM_4694

Et un joli pain à la courge, jaune comme un soleil et dodu en diable (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2015/10/27/32838746.html  )

 SAM_4692

Pour le foie gras…

Cette opération peut se faire toute l’année, car le foie gras y est conditionné en conserve artisanale maison. Il se conservera donc à température et à l’abri de la lumière pendant plusieurs mois.

A l’aide d’un couteau d’office bien affûté, déveiner le foie gras à température ambiante en profitant du fait qu’il soit ramolli. Saler et poivrer toutes les faces, saupoudrer de sucre de canne et arroser du rhum arrangé.

SAM_4703

Stériliser au cuit-vapeur une vingtaine de minutes une terrine d’une contenance adaptée (500 ml donc) fermant avec un système de levier et de joint de caoutchouc (type Le Parfait ou autre).

Placer le foie gras et sa marinade de rhum arrangé dans la terrine stérilisée et tasser légèrement le foie qui doit épouser le fond et les contours. Ajouter une cuillère à soupe de rhum. Poivrer à nouveau avant de bien fermer le bocal.

Placer le bocal dans le cuit-vapeur et, départ à froid, stériliser le bocal pendant une heure sur 100°.

Laisser refroidir la terrine dans le cuit-vapeur jusqu’à refroidissement complet.

Après un temps de maturation d’un bon mois, voire plusieurs, le foie gras est prêt ! Il suffit alors, de la placer au réfrigérateur la veille de la consommation de ce noble produit parfumé.

 SAM_4695

Pour le chutney de mangue...

Peler les mangues et les détailler en petits dés. Emincer très finement le piment. Piler l’ail et le gingembre au mortier.

Dans une casserole à fond épais, faire chauffer le vinaigre et y placer les mangues. Rajouter le sucre, les framboises, le gingembre, le piment, l'ail, les clous de girofle, la badiane, la cardamome et le sel.

SAM_4700

Laisser compoter le tout sur feu moyen pendant 25 à 30 min. Il faut que la texture ressemble à celle d'une confiture.

Débarrasser le chutney encore très chaud dans un bocal stérilisé une vingtaine de minutes au cuit-vapeur. Fermer immédiatement, laisser refroidir puis placer au frais.

 SAM_4705

Le jour J :

Servir le pain coupé en tranches, la terrine de foie gras et le bocal de chutney avec un nectar absolu et étonnant, « L’esstra des Girard »2010, un cépage chenin élevé en Anjou. Partager ces gourmandises merveilleuses au coin du feu alors que la tempête gronde et que les arbres de la forêt craquent et souffrent dans la nuit.

SAM_4707