SAM_4556

Etonnante lumière noire au creux des assiettes pour célébrer le solstice d’hiver : dans une sauce courte et sombre comme la nuit, voici un curry noir Kala Massala ( originaire du Maharashtra en Inde) de Black Angus des Monts d'Arrée, soyeux, parfumé et fondant, qu’accompagnent un riz nérone d’un noir violine, un riz basmati blanc éclatant et une constellation de fines lamelles de piment d’un rouge intense. Variation gourmande autour du côté sombre de la force…

SAM_4546SAM_4544

Aucune faute de goût dans ce curry puissant, étrangement ton sur ton. Résultat: un curry un peu gothique qui fait son petit effet et étonne durablement les convives, d'autant qu'il n'a de charbon -outre la couleur- qu'un composant et qu'en bouche, on retrouve des parfums diablement brûlants et puissants d'un curry équilibré qu'on associe habituellement plus spontanément au flamboyant curcuma ou à l'explosif piment...

 SAM_4548SAM_4550

Pour 6 convives déguisés en sorcière de Salem, en Dark Wador ou en élégant vampire roumain:

1 kg de boeuf Black Angus de chez Sylvain et Myriam Le Treust (pièce à bourguignon)

4 gros oignons rosés de Roscoff

1 morceau de rhizome de gingembre frais (environ 20 à 30 gr)

6 gousses d'ail (pour le vampire)

1 kg de tomates fraîches (ou de 800 gr de tomates mondées et concassées en conserve)

Une large cuillère à soupe d'huile neutre

200 gr de lentilles corail

Une cuillère à soupe de curry noir Black Pearl

Un piment rouge frais

Poivre du moulin

Sel de Guérande

 SAM_4551SAM_4552

Placer les lentilles corail lavées dans de l'eau fraîche.

Détailler la viande en cubes d'environ deux centimètres de côté. Dans une grande cocotte, faire fondre les oignons émincés, l'ail et le gingembre pilés au mortier, puis ajouter la viande et la faire dorer sur toutes les faces. Ajouter alors les tomates (mondées et coupées en gros dés), un piment finement émincé. Déposer alors le curry et bien mélanger (tout devient instantanément noir du charbon: c'est rigolo!). Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant une petite heure.

Ajouter alors les lentilles corail égouttées et poursuivre la cuisson, toujours à couvert, pendant une demi-heure.

Commencer la cuisson douce du riz nérone à la vapeur dans deux fois son volume d'eau de source.

SAM_4562SAM_4555

Un quart d'heure après, lancer la cuisson (dans les mêmes proportions) du riz basmati.

Bien remuer le curry de boeuf, saler, et proposer dans un plat de service après avoir parsemé la surface de coriandre (feuilles et tiges croquantes) et de piment rouge grais très émincés.

Servir donc aux côtés du riz basmati immaculé et du riz noir violine. Un joli contraste qui aiguise les appétits!