SAM_5335

Tout en régression et en transgressions gourmandes, ces pancakes se préparent en un clin d’œil et se dévorent encore plus rapidement avec la bonne conscience  que permet l’alibi de la présence d’enfants et de petits-enfants. Car en effet, la pâte chocolat noisette qui se cache dans ces pancakes de caractère à la farine complète de blé noir appelle le souvenir de goûters d’enfants, de visages gourmands et barbouillés, de doigts gloutons trempés dans le chocolat coulant. Et pourtant, inutile de se cacher pour succomber à ces gourmandises tentatrices car sans matière grasse animale ajoutée ni gluten. Et toc.

ECUREUIL

Pour la pâte chocolat et noisettes à la fleur de sel :

150 gr de noisettes du jardin

80 gr de sucre glace

200 gr de pistoles de chocolat guanaja  (70%)

1 pointe de couteau de fleur de sel de Guérande

SAM_5343

 

Pour les pancakes de blé noir

150 gr de farine complète de blé noir

100 gr de farine de blé

2 œufs du poulailler

75 gr de sucre de canne (on peut en mettre de moins ou s’abstenir)

250 ml de lait cru bio entier

6 gr de bicarbonate (ou de levure chimique)

Une très généreuse pincée de vanille Bourbon

SAM_5350

 

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Commencer par réaliser la pâte de chocolat et noisettes. Faire torréfier les noisettes (sans la coque évidemment) sur une plaque ou dans un grand plat métallique pendant 15 mn. Les noisettes doivent brunir. Placer ensuite les noisettes (avec la petite peau) dans le bol d’un bon robot. Ajouter le sucre glace et mixer longuement (une quinzaine de minutes au moins). Au début, on obtient un sable sec (ramener de temps en temps au centre la poudre qui s’agglomère sur les bords externes à l’aide d’une maryse) puis, petit à petit, l’huile des noisettes se libère, et, à terme, on obtient une pâte assez liquide, très parfumée.

SAM_5327

Pendant que la pâte de noisette se prépare, faire fondre au bain-marie les pistoles de chocolat. Assembler alors le chocolat fondu et la pâte de noisette, puis la pointe de fleur de sel. Placer en pots.

Préparer alors la pâte à pancakes. Mélanger les farines, la levure, le sucre (le cas échéant) puis ajouter les œufs entiers. Terminer par le lait, à ajouter petit à petit pour éviter les poulouds (c’est-à-dire les grumeaux).

SAM_5332

On peut cuire les pancakes à la poêle ou, mieux encore, sur le bilig (la crêpière ou encore galettière). Quoiqu’il en soit, préchauffer la plaque et commencer la cuisson des pancakes : verser deux ronds de pâte sur la plaque et, après une petite minute de cuisson, déposer au centre d’un des disques une belle cuillère à café de pâte de chocolat aux noisettes. Déposer alors en sandwich sur ce pancake le second pancake et laisser cuire ce pancake double une minute puis le retourner pour une autre minute de cuisson. Continuer jusqu’à la fin de la pâte. Servir tiède. Attention à la pâte chocolatée qui coule traîtreusement et s’échappe en filets gourmands le long du menton des enfants…