19 mars 2016

Courge farcie à l'agneau, aubergines et épices, pour "Le pâtre de la nuit" d'Anatole Le Braz

On célèbre demain les quatre-vingt-dix ans de la disparition d’Anatole Le Braz, professeur de lettres, écrivain et collecteur d’un pan de la culture bretonne. Cet universitaire humaniste, figure emblématique de la littérature bretonne, est l’auteur, en 1893, de « Légende de la mort en Basse-Bretagne », son peuple immense des âmes en peine -l’Anaon-, l’ouvrier de la mort -l’Ankou- et les pauvres mortels qui composent avec cette cosmogonie particulière. On doit à ce poète des portraits sensibles et des clichés... [Lire la suite]