SAM_1074

Vive les vacances pour Chloé, 4 ans, et Arthur, 3 ans ! Profiter d’un soleil timide mais bien présent pour cavaler au Gouezou, bien emmitouflés, bottes aux pieds, et battre la campagne avec un petit panier… Y placer au fur et à mesure des pérégrinations les trésors chipés à une nature qui se réveille : sommités d’orties, poignées de feuilles d’oseille, nombril de Vénus et, pour finir, les œufs du poulailler. Voilà un repas façon Robinson des monts d’Arrée assuré ! Velouté d’oseille sauvage, œuf à la coque et mouillettes au beurre d’ortie, petite salade croquante de krampouez mouzik. C’est pas beau la vie ?

SAM_6087SAM_6092

L’oseille –ou rumex- est un genre de plantes herbacées dicotylédones de la famille des Polygonacées (comprenant également notamment le sarrasin et la rhubarbe), poussant à l'état sauvage en Europe mais aussi en Asie septentrionale, ainsi qu'en Amérique du Nord, et dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes potagères pour leurs feuilles comestibles.

Cette plante sauvage pousse au ras du sol ou sur les talus du bocage. Ses feuilles mesurent jusqu'à 15 cm de long et sont arrondies, de couleur vert clair. Elles ressemblent à celles de l'épinard. Il convient bien entendu de ne cueillir que les feuilles situées en hauteur et en campagne, exemptes de souillures et de pollution.

L’oseille a un petit goût acidulé –un peu comme une pomme verte- qui peut décontenancer : on la prépare volontiers en soupe, en salade toute fraîche, en élément central d’une sauce émulsionnée pour accompagner un poisson…

SAM_6032SAM_0018

Pour 4 bols fumants et 4 œufs à la coque et mouillettes de beurre d’ortie:

500 gr environ de feuilles d’oseille sauvage

4 pommes de terre bio

2 oignons rosés de Roscoff

Une belle noix de beurre

Un litre de bouillon (pour moi, le bouillon légumes et langue de bœuf)

4 cuillères à soupe de fromage blanc entier de Bretonne pie noir

 SAM_1070SAM_6098

Laver et trier les feuilles d’oseille. Supprimer les tiges et ne conserver que le vert.

Faire fondre les oignons émincés dans le beurre chaud. Lorsqu’ils commencent à légèrement caraméliser, ajouter alors les feuilles d’oseille, puis les pommes de terre coupées en cubes. Saler très légèrement, poivrer et mouiller avec le bouillon. Laisser cuire à couvert et à feu doux pendant environ 45 minutes. Puis passer au mixer plongeant et servir bien chaud avec une belle cuillère de fromage blanc soyeux (ou de la crème fraîche).

 SAM_0187SAM_1072

Proposer des œufs bien frais à la coque (cuisson environ 4 minutes pour les très gros œufs du Gouezou) et des mouillettes de pain au levain tartinés de beurre d’ortie : équeuter les orties (une belle grosse poignée, environ 50 à 75 gr). Les faire blanchir à l'eau bouillante salée pendant 3 minutes puis les égoutter soigneusement. Les mixer et incorporer par petits morceaux 100 gr de beurre demi-sel très mou. Amalgamer à la fourchette, poivrer le cas échéant.