SAM_0038

SAM_0031

Meatloaf à l’américaine ou polpettone à la sicilienne, on choisira le nom que l’on souhaite pour désigner ce joli plat convivial et parfumé, pourvu qu’on laisse de côté l’expression française « pain de viande » d’une effrayante laideur et qui couperait l’appétit à Gargantua…

Donc, cet assemblage parfumé et rôti, diablement délicieux et génialement économique, qui cuit lentement en totale autonomie à four doux, satisfait des hordes de randonneurs, pédestres comme équestres, à l’issue d’une harassante journée, se partage bien volontiers en pique-nique, se réchauffe sans façon le lendemain -pour peu qu’il en reste bien entendu-, et s’accompagne de tout comme de rien… Du porc, de l’ail, du romarin, du citron, du persil et des pistaches. Pour accueillir dignement et sustenter gentiment des amis qui débarquent à l'improviste, c'est parfait! Lydie, de passage dans les Monts d'Arrée, a bien apprécié.

Une gourmandise sans prise de tête donc. Qui dit mieux ?

 SAM_5768

Pour 6 à 8 affamés :

500 gr d’échine de porc blanc de l’Ouest bio désossée (avec un peu de gras qui va donner du moelleux) de la Ferme Moguerou

120 g de pain de seigle au levain un peu rassis et sans la croûte (qui contentera les poules !) de Ty Forn Nevez

6 cuillères à soupe de lait entier bio et cru de vache Bretonne pie noir

150 à 200 gr de poitrine de porc blanc de l’Ouest bio fumée et coupée en très fines tranches de la Ferme Moguerou

Un gros œuf du poulailler

3 gousses d'ail rose de Lautrec

50 gr de fromage de chèvre sec finement râpé (chez Emmanuelle des Chèvres Folles)

4 cuillères à soupe de feuilles de romarin fraîchement cueillies au jardin

4 cuillères à soupe de pâte de citron (c’est par ici   )

Un bouquet de persil plat

Un bouquet de thym du jardin

Quelques branches de menthe

Une poignée de pistaches non salées et décortiquées

Sel de Guérande

Poivre noir du moulin

Deux belles pincées de noix de muscade fraîchement râpées

Huile d’olive extra

SAM_0017

Préchauffer le four à 160°C.

Faire tremper le pain coupé grossièrement dans le lait.

Passer l’échine coupée en cubes au hachoir ainsi que le pain au lait, le bouquet de persil, les feuilles de menthe et l’ail. Mélanger alors cette pâte avec les mains en incorporant le romarin finement haché au couteau, les feuilles de thym, le fromage râpé, l’œuf, la pâte de citron, les pistaches, le sel, la muscade et le poivre.

SAM_0024

Sur une feuille de papier cuisson, répartir les tranches de poitrine fumée les unes à côté des autres, dans le sens vertical, en les faisant se chevaucher à peine. Avec les mains humides, former un gros saucisson avec la viande de la même longueur que le ruban de pancetta. Le poser dessus puis enrober la viande avec la charcuterie en scellant le plus possible. On obtient un joli boudin dodu tressé…

Refermer la feuille de papier cuisson, bien serrer, sceller et replier les bords. Renverser le saucisson, le poser dans un moule en terre ou en tôle qui puisse passer au four puis verser dessus un filet d'huile d'olive.

SAM_0033

Enfourner pendant trois quarts d'heure environ à une heure. Retirer le papier puis enfourner encore 5 min à 200°C. Laisser reposer quelques minutes. Couper en tranches et servir chaud avec son jus et avec des pâtes fraîches, du riz pilaf aux petits légumes, une poêlée d'oignons et de pommes miellée, ou, simplement, des potatoes ou des pommes de terre rôties.