SAM_0935

La Cantine du Gouezou qui boude, en mode sans œuf et sans poulette après le passage dévastateur du renard. Alors pour entamer la dernière ligne droite des concours et terminer l'année gourmande pour les candidats épuisés, une panna cotta soyeuse et fraîche au chèvre avec une petite salade aigre-douce de poivrons mi-cuits à la sauge officinale. Pas besoin d’œuf. Et toc !

 SAM_0934

Pour 6 verrines d'entrée à 8 verrines apéritives:

200ml de lait entier de vache Bretonne pie noir

200ml de crème fraîche liquide de vache Bretonne pie noir

50g de Truc, le fromage de chèvre sec d’Emmanuelle

2 cuillères à soupe de pioka (ou 2 feuilles de gélatine ou encore de l’agar-agar)

Sel de Guérande

Poivre noir du Kérala fraîchement moulu

 Pour les poivrons à l’aigre-douce, c’est par ici : http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/23/29933875.html

 SAM_0936

Râper le fromage de chèvre sec avec une râpe à parmesan pour obtenir une poudre.

Amener à ébullition le lait, la crème avec la pioka. Laisser infuser un quart d’heure, filtrer.

(Sinon, laisser ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant que le lait et la crème chauffent dans la casserole. Dès l’ébullition, ajouter la gélatine essorée).

Ajouter alors le fromage râpé, une pincée de sel et le poivre. Mélanger intimement.

SAM_0938

Verser la préparation dans de jolies verrines et laisser prendre au frais une nuit.

Servir les panna cotta à température ambiante pour l’apéritif ou en entrée légère, en prenant soin de déposer à la surface quelques lanières de poivrons confits à la sauge. Cette panna cotta au chèvre peut aussi s’accompagner avec du miel de blé noir, une salade de courgettes mi cuites, une compote de tomates au thym, un pesto de roquette ou encore un trait de vinaigre balsamique et des krampouez mouzig!

Et, accompagné d'une foccacia au romarin et à la courgette, c'est un plat complet en terrasse!

SAM_0939