SAM_0028

Le chimichurri est un concentré d’herbes fraîches, épicées et vinaigrées. Son acolyte est la viande grillée, mais il est également délicieux dans un sandwich. Ce condiment sud-américain à base d’herbes fraîches aromatiques, d’ail et de piment, est originaire d'Argentine et d'Uruguay, mais il est également utilisé aussi plus au nord jusqu'au Nicaragua et au Mexique . Cette savoureuse variante, à la fois fraîche et brûlante, de la salsa verde doit son nom assez rigolo et qui sonne comme une joyeuse onomatopée, à des histoires qu’on raconte le soir, au coin du feu, à l’occasion d’un bivouac gourmand.

SAM_0024

D’une part, on rapporte qu’un Irlandais, un certain Jimmy Mc Curry, marchant au XIXème siècle, sous la bannière du Général Jasson Ospina, au moment de la guerre d'indépendance argentine, créa cette sauce vierge qui remporta un succès populaire. Toutefois, la sauce Jimmy Mc Curry s’avéra plus facile à avaler qu’à prononcer pour les gosiers argentins et se retrouva mâchonnée en un chimichurri plus accessible…

SAM_0119

Une autre histoire, assez semblable, évoque un importateur écossais de viande bovine argentine, un certain James C. Hurray, arpentant la Patagonie, partageant le repas des gauchos et réclamant « give me curry » pour assaisonner les confortables pièces de bœuf grillées lors des bivouacs… De « give me curry » à chimichurri, un certain glissement aurait donc généré le néologisme chuintant et chantant.

Quoiqu’il en soit, cette jolie sauce parfumée s’invite aujourd’hui, au cœur des Monts d’Arrée, sur de très goûteuses brochettes d’une viande fondante de Highland Cattle. Un trio de tomates cerise, en version rôties, séchées et fraîches de Biodivy complète ce tableau gourmand qui donne derechef aux Monts d’Arrée des allures de Patagonie. Des produits d’ici (le bœuf Highland Cattle fondant du Ranch de Kerbongout à Saint-Rivoal, le persil plat, l’ail nouveau et le piment des Jardins de Kervelly à Commana, le vinaigre de cidre et la marjolaine du Gouezou), une recette d’ailleurs et des histoires de partout ! La vie quoi !

SAM_0127

Pour 4 gauchos qui ont les crocs :

Un beau bouquet de persil plat

Un petit bouquet de marjolaine (origan)

3 gousses d’ail frais

150 à 200 ml d’une belle huile d’olive (mais de l’huile neutre convient également au regard du manque d’implantation d’oliviers en Argentine comme dans les Monts d’Arrée)

4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre

5 gr de sel de Guérande

Poivre du moulin

Un petit piment rouge bien charnu

 SAM_0122

Laver et essorer les herbes (conserver les tiges du persil). Les émincer très finement au couteau. Piler au mortier l’ail. Mélanger les herbes, l’ail, le poivre, le sel puis l’huile et le vinaigre.

Placer en pot hermétique. Se consomme immédiatement mais peut également se conserver une semaine au frais.

Se sert donc froid sur des brochettes brûlantes de bœuf ou d’agneau, des grillades (une belle côte de bœuf ou des ribs) mais aussi en condiment dans un burger, sur un poisson poché dans un bouillon parfumé. Bref, une sauce à mettre à toutes les sauces !

SAM_0129