SAM_0216

«Non, non !... Debout ! Dans l'ère successive !

Brisez mon corps, cette forme pensive !

Buvez, mon sein, la naissance du vent !

Une fraîcheur de la mer exhalée,

Me rend mon âme... O puissance salée !

Courons à l'onde en rejaillir vivant ! »

Paul Valéry, Charmes (1922), le Cimetière marin

SAM_1030SAM_1026

Alors que le mercure, narquois, frôle les 30 degrés à l’ombre et qu’une belle brise thermique balaie les Monts d’Arrée provoquant des risées sur le lac du Drennec, pause fraîcheur avec un thé glacé à la menthe-ananas et un frozen yoghourt de circonstance au lait entier de Bretonne pie noir, sucre de canne complet et vanille Bourbon. On y plonge une cuillère impatiente en plissant les yeux sous l’implacable soleil de juillet…

 SAM_0004SAM_0215

Yaourt glacé ou glace au yaourt (frozen yogurt) pour 6 lichous affalés sur la terrasse écrasée de soleil :

6 pots de yaourt au lait entier de Bretonne pie noir à la vanille Bourbon (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/04/27783358.html )

Et c’est tout !

(sinon, 6 pots de yaourts nature au lait entier, 50 gr de sucre de canne, de l’extrait de vanille ou du sucre vanillé)

 SAM_0218SAM_0219

Sortir les yaourts du réfrigérateur au dernier moment. Les verser dans une jatte, fouetter pour un rendu lisse et verser dans la cuve de la sorbetière et laisser turbiner une bonne demi-heure. On bien entendu placer cette jolie crème glacée onctueuse au congélateur mais on y succombera volontiers immédiatement en la servant dans de jolies verrines ou des cornets avec une poignée de fruits rouges ou une belle tranche de pastèque.

On peut également réaliser cette gourmandise sans sorbetière : mettre le tout au congélateur dans un récipient bas et métallique puis mélanger régulièrement toutes les 30 minutes jusqu'à ce que la glace prenne. Si besoin, mixer le tout vers la fin.