SAM_1753

«Lorsqu’on a besoin d’étreinte pour être comblé dans ses lacunes, autour des épaules surtout, et dans le creux des reins, et que vous prenez trop conscience des deux bras qui vous manquent, un python de deux mètres vingt fait merveille. Gros-Câlin est capable de m'étreindre ainsi pendant des heures et des heures.»  (Romain Gary)

Qui veut un gros câlin ? Dans un monde où l’échange virtuel est roi, le câlin n’est jamais superflu. Et à quoi bon repousser ce bienfaiteur rapprochement qui agit sur notre bien-être physique et notre équilibre affectif ? Platonique, amoureux ou confraternel, avec un proche, un inconnu, son chat, ou son nounours, le câlin a de bénéfiques vertus qui ne doivent pas se limiter à la seule Journée internationale des câlins, ce 21 janvier, car nous aurions besoin de quatre câlins par jour pour survivre, de huit pour fonctionner et de douze pour croître. Puisqu’on nous le dit… Pour lutter contre la morosité frileuse et réchauffer l’atmosphère polaire, partageons ce gros câlin gourmand et pâtissier, un moelleux à la pistache et aux trois citrons (jaune, lime et combava).

 LAC SAINT-MICHEL GELE 01 17

Pour un moelleux tout doux et acidulé et plein de gros câlins pour 6 à 8 gourmands

Pour le biscuit à la pistache :

235g de pistaches mondées et réduites en poudre

135g de sucre glace

30g de blancs d'œuf

4 œufs du poulailler

25g de farine

100g de beurre demi-sel bio et cru

Les zestes d’un citron jaune, d’un citron vert et ¼ de zeste de combava, finement râpés

Et

Le jus d'un demi-citron pour imbiber le biscuit

 SAM_1750

Pour la gelée citron :

70 gr d'eau

80 gr de jus de citron vert

100 gr de jus de citron jaune

15 gr de sucre semoule

16 gr de gélatine (ou 2 gr d'agar-agar)

1 gr de zestes de citron vert

1 gr de zestes de citron jaune

Une pincée de zeste de combava

 SAM_1751

Préparer une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier aluminium, plutôt épaisse, enveloppant étroitement le moule choisi (cercle ou cadre).

Verser dans le bol d’un robot-mixer équipé de lames la poudre de pistache, le sucre glace et les 30g de blancs d'œuf. Mixer pendant quelques minutes avant d’ajouter les œufs entiers puis et laisser encore tourner le robot sur vitesse maximum jusqu'à l'obtention d'une texture très lisse.

Versez alors le tout dans la cuve du robot pâtissier avec le zeste des citrons (jaune et lime) puis fouetter le tout pendant une dizaine de minutes aérer et alléger la pâte.

Préchauffer le four sur 150°, chaleur tournante.

Faire fondre tout doucement le beurre et l’incorporer, avec la farine, très délicatement à la pâte 

Versez la pâte dans le cadre ou le cercle non beurré. Il est important de ne pas beurrer ou graisser le moule choisi car cela évitera au biscuit de se rétracter à la cuisson et lors du refroidissement. Cela permettra donc de verser en toute sérénité la gelée sans craindre qu’elle se répandre alentour.

Enfournez pour 15 à 20 mn.

SAM_1754

Laisser refroidir sur une grille sans retirer ni le cadre (ou le cercle) ni, surtout, le papier aluminium.

Imbiber alors au pinceau toute la surface du biscuit avec le demi-jus de citron.

Pendant le complet refroidissement du biscuit, préparer la petite gelée : dans une petite casserole, mélanger l'eau, le jus de citron jaune, le jus de citron vert, le sucre en poudre, les zestes de citron jaune, lime et combava. Placer les feuilles de gélatine dans un saladier d’eau froide. Amener le liquide à ébullition et y ajouter les feuilles de gélatine essorées.

Verser la gelée doucement sur le biscuit refroidi.

Placer au frais jusqu’à la prise de la gelée (environ deux heures).

Au moment de servir, ôter le papier aluminium précautionneusement et décadrer (ou décercler) le biscuit en gelée, égaliser les bords (pour un rendu plus net) et glisser le gâteau sur un plat de service.

Décorer le miroir gélifié avec de jolis zestes, des fines tranches de citron, des feuilles de citronnier, des pistaches, bref, ce qu’on a sous la main !