SAM_5857

 SAM_6169

"P'tit Bonhomme court au moulin.

Tout essoufflé, il dit:

- Meunier, donne-moi de la farine, que je donnerai au boulanger, qui me donnera du pain, parce que J'AI FAIM!"

-Eh, P'tit Bonhomme, répond le meunier, ma farine, je ne la donne pas, je la vends! Je ne mouds pas pour rien!

- Mais, je n'ai pas de sous...

- Ah... Bon... Voilà ce que je te propose: donne-moi des grains de blé et je te donnerai de la farine."

La grosse faim de P'tit Bonhomme, Pierre Delye et Cécile Hurdrisier (Didier Jeunesse).

SAM_6150SAM_6127

Avec les vacances en approche, il y a mille choses à programmer et à faire dans les Monts d’Arrée quand on est haut comme trois pommes. Par exemple aller rendre une petite visite aux Moulins de Kerouat et mettre ses pas dans les sabots des derniers occupants du hameau, Jeanne-Yvonne et Jean-François Fagot, disparus en 1961 et 1965. Ils étaient les derniers maillons d’une longue lignée de meuniers, née au XVIIe siècle avec Paul Keriel, premier meunier connu à Kerouat. Au retour, se lancer dans la confection de petits pains et plonger ses petites mains avec délectation dans la pâte soyeuse et tiède avec des mines faussement dégoûtées.

 SAM_6157SAM_6158

Pour 6 petits pains à la figue, parfumés au romarin:

500 gr de farine blanche bio riche en gluten

300 gr d’eau de source

10 gr de sel de Guérande

20 gr de levure de boulangerie bio

60 gr de sucre blanc bio en poudre

150 gr de figues sèches bio

Quelques branches de romarin du jardin (on cherche à obtenir deux à trois belles cuillères à soupe de feuilles de romarin finement hachées au couteau)

6 cuillères à soupe d’une bonne huile d’olive fruitée bio

SAM_1140 SAM_5861

Préparer la pâte à pain en versant dans la cuve du robot pâtissier muni du crochet (et dans l’ordre) : l’eau, l’huile d’olive, la levure, la farine, le sucre, les figues détaillées en petits dés, le romarin finement émincé puis le sel et pétrir à vitesse lente une dizaine de minutes. Laisser lever la pâte dans la cuve du robot et dans le four, chaleur douce 40°, pendant au moins une heure et demie. Penser à placer de l’eau bouillante dans la lèchefrite placée en haut du four pour favoriser et accélérer la levée de la pâte.

Au bout de ce temps, débarrasser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. La dégazer, la pétrir un peu manuellement et la couper en six pâtons de poids égal. Façonner des petits pains ronds et les déposer au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson en les espaçant (car ils vont considérablement gonfler à la levée puis à la cuisson). Enfourner dans le four chaleur douce (40°) pour trois-quarts d’heure. Retirer la plaque du four, augmenter la chaleur du four à 250°. Lorsque cette température est atteinte, enfourner les petits pains pour une vingtaine de minutes en baissant la chaleur du four à 200°. Déposer les petits pains sur une grille et les laisser tiédir un peu. Les manger.