101_3739

La rue 

s'est remplie de tomates

midi,

été,

la lumière

se coupe

en deux

moitiés

de tomate,

dans les rues

le jus

coule.

101_3716

En décembre

la tomate

se déchaîne,

envahit

les cuisines,

s'introduit dans les repas

s'assied

calmement

sur les buffets,

parmi les verres,

les beurriers,

les salières bleues.

Elle a

une lumière propre,

une majesté bénigne.

Nous devons, par malheur,

l'assassiner :

le couteau

plonge

dans sa pulpe vivante,

c'est un rouge

viscère,

un soleil

frais,

profond,

inépuisable,

elle emplit les salades

du Chili,

elle se marie allégrement

avec le clair oignon

et pour fêter ça

on laisse

tomber l'huile,

fille

essentielle de l'olivier,

sur ses hémisphères entrouverts,

le poivre

ajoute

son encens

le sel son magnétisme :

ce sont les noces

du jour,

le persil

plante

ses banderoles

les patates

bouillent vigoureusement,

le rôti

frappe

de son arôme

à la porte,

c'est le moment,

allons!

13906962_1791836214385783_8939104632714344176_n

Et sur

la table, à la ceinture

de l'été,

la tomate,

astre de terre,

étoile

répétée

et féconde,

nous montre

ses circonvolutions,

ses canaux,

l'insigne plénitude

et l'abondance

sans noyau,

sans cuirasse,

sans écailles ni arêtes,

nous livre

le régal

de sa chaleur fougueuse

et la totalité de sa fraîcheur.

(Pablo, Neruda. Odes élémentaires, France, Gallimard, 1974)

Tartare de tomates anciennes multicolores du marché, citron confit, basilic, échalote grise, poivre Sichuan rouge, saumon sauvage de l'Elorn mariné et fleur de sel de Guérande...

 101_3714

Pour 2 à 3 convives installés en terrasse :

Un petit kilo de tomates anciennes bio en mélange : cornue des Andes, ananas, cœur de bœuf, green zebra…

Un bouquet d’aromatiques du jardin en mélange : persil plat, basilic, ciboulette, sauge, sarriette, …

Une échalote grise

Une darne de saumon sauvage de l’Elorn fumé maison (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/03/05/29368622.html )

Un quart de citron confit à l’huile d’olive (c’est par là http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/04/02/29580348.html )

Deux cuillères à soupe de l’huile d’olive parfumée des citrons confits

Poivre Sichuan rouge

101_3738

C’est simple comme bonjour et cette petite entrée rafraîchissante peut se préparer à l’avance en kit puis s’assembler à la dernière minute…

Monder, épépiner les tomates et les détailler en petits cubes. Peler et couper en petits dés l’échalote. Détailler l’écorce du citron confit en dés, de même que le saumon. Emincer finement les feuilles des aromatiques.

Mélanger délicatement les tomates, l’échalote et les herbes. Réserver au frais.

Mélanger délicatement le saumon, le citron, l’huile d’olive parfumé et parsemer de poivre Sichuan pilé au mortier (et non moulu). Réserver au frais.

Au moment de servir, à l’aide d’un cercle, dresser dans chaque assiette un lit de tomates. Tasser légèrement. Déposer une couche de mélange saumon et citron, puis terminer par une nouvelle généreuse couche de tomates. Tasser légèrement, décercler, déposer un voile de fleur de sel et servir immédiatement avec un petit verre de Chardonnay bien frais. On peut également servir cette entrée dans de jolies verrines…