100_0089

23416212_357211914739585_246619674_n

Il y a des rencontres… improbables.

Il y a des fusions… à l’unisson.

Il y a des projets… passionnés.

Avancer. Mettre un pied devant l’autre. Comme les paroles rencontrent la musique, Mikaela et Gildas se sont croisés au pays de la chanson. Elle, la voix profonde et légère, ancrée des deux pieds nus dans le sol ; lui, caressant les cordes de sa guitare des ongles et de la pulpe des doigts. De cette fusion musicale est né à l’unisson InnerMoon, un étonnant duo au répertoire vibrant, de couplets en refrains, de reprises en créations, de ritournelles en chansons.

« Comme un oiseau bleu qu’on aurait mis en cage

Aurait perdu son feu et perdu son plumage

Comme un oiseau d’or qu’on ne veut rien qu’à soi

Qui pourtant au dehors brillait de tant d’éclats »

101_4605

Avancer. Mettre un pied devant l’autre. Mais l’aventure ne s’arrête pas là car la soif de rencontres, de partages et de chemins croisés les a amenés à ouvrir leur univers à d’autres musiciens amateurs aussi, passionnés surtout. Alter ego. Voilà qu’était né le CAB’Arrée qui réunit des amis musiciens ou mélomanes, d’un soir ou de toujours, au cœur des Monts d’Arrée.

« Comment donc voler

En étant enfermé

En restant accroché

À ce qui semble précieux et n’est pourtant qu’une branche

À ce qui semble précieux mais qui n’est qu’une branche

Comment déployer

Ces ailes froissées

Si ce n’est dans le vide, si c’est dans le vide »

101_4608

Avancer. Mettre un pied devant l’autre. Les voici embarqués sur un joli projet passionné, les voilà maintenant sur le point de terminer l’enregistrement de leur tout premier album, sensible et pétillant, plein d’énergies et de vibrations, de mélodies et de poésie.

Et pour parcourir un petit bout de chemin à leur côté, leur donner un coup de main, mettre la main à la pâte, avancer, mettre un pied devant l’autre, https://www.kengo.bzh/projet/innermoon-enregistre-son-1er-cd 

Avancer. Mettre un pied devant l’autre. Le sourire aux lèvres… Et partager une jolie tarte aux pommes Germaine de Brasparts et au romarin avec une brassée de musiciens et de mélomanes.

Pour une poignée de musiciens et de mélomanes :

Une pâte feuilletée maison pur beurre (environ 250 gr)

50 g de beurre mou demi-sel bio et cru

40 g de sucre glace

60 g de poudre de noisettes torréfiées du jardin

1 gros œuf du poulailler

Une belle cuillère soupe de sommités de romarin frais finement ciselées

4 jolies pommes Germaine de Brasparts

14203222_1804863509749720_8539540312839430383_n106951649_o

Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte en rectangle (c’est plus simple, et ça change !).

Fouetter le beurre mou et le sucre, ajouter la poudre de noisettes torréfiées puis l'œuf. Terminer par le romarin.

Etrogner et éplucher les pommes. Les détailler en fines lamelles au couteau ou à la mandoline.

100_009514681796_1828375424065195_8781455924854581091_n

Etaler la crème de noisettes au romarin sur la pâte à l’aide d’une maryse laissant 1-2 cm de marge au bord. Garnir avec les tranches de pommes, bien serrées et en les faisant se chevaucher. Parsemer d'un peu de sucre. Cuire au four pendant 20-25 minutes : la tarte doit légèrement gonfler (grâce aussi à la crème de noisettes) et les pommes dorer. Laisser tiédir puis saupoudrer de sucre glace mélangé à quelques épis de romarin. Servir en chansons !