100_1332

"Dans son chaudron, la sorcière

Avait mis quatre vipères,

Quatre crapauds pustuleux,

Quatre poils de Barbe-Bleue,

Quatre rats, quatre souris,

Quatre cruches d'eau croupie.

Pour donner un peu de goût,

Elle ajouta quatre clous.

Sur le feu, pendant quatre heures,

ça chauffait dans la vapeur.

Elle tournait sa tambouille,

Touille, touille, ratatouille !

Quand on put passer à table,

Hélas ! C'était immangeable :

La sorcière, par malheur,

Avait oublié le beurre !"

(Jacques Charpentreau)

Donc, un anniversaire, un chaudron et une sorcière...

Dieu merci, la sorcière est dégourdie: elle passe direct au dessert avec un petit cœur coulant de chocolat aux épices douces: girofle, cannelle, anis vert, muscade et gingembre.

 100_1326100_1327

Pour 4 petits cœurs coulants aux épices et une sorcière fêtant son anniversaire :

160 gr de chocolat pâtissier de qualité (noir ou au lait)

120 gr de beurre demi-sel bio et cru

2 œufs du poulailler

20 gr de fécule

60 gr de sucre de canne bio (pour le chocolat au lait, mieux vaut baisser la masse à 40 gr)

Une généreuse pincée de mélange à d’épices à pain d’épices (cannelle, girofle, anis vert, muscade et gingembre)

CAFE100_1330

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Pendant ce temps, faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat. Dans une jatte, mélanger au fouet les œufs et le sucre, puis la fécule et les épices. Ajouter ensuite le mélange beurre et chocolat. Mélanger intimement mais rapidement. Répartir la pâte dans quatre moules. Si l’on souhaite démouler les cœurs coulants, utiliser des moules à muffins en silicone. Sinon, dans des petits moules en porcelaine plutôt hauts et profonds.

Enfourner 10 minutes, puis sortir du four et servir après dix minutes de refroidissement. Une coque croustillante de chocolat s’est formée au centre de laquelle le cœur coulant attend d’être libéré à l’aide d’une petite cuillère tout aussi impatiente.

Pour démouler, attendre un peu plus longtemps (un quart d’heure à vingt minutes).

Froid, le cœur se fige un peu et devient alors fondant (et tout aussi gourmand).

On peut préparer ces petits coulants la veille, les conserver au réfrigérateur, les sortir afin qu’ils repassent à température ambiante le temps de préchauffer le four.