09 avril 2018

Un poète truculent, des monts d'Arrée gourmands et une joue de boeuf confite au caramel de cidre

Si les collecteurs de contes ont fiévreusement,  dès le XIXème siècle, arpenté les landes de l’Arrée pour capturer dans leurs filets à papillons littéraires les histoires de géants, de fées et de korrigans, d’autres artistes sensibles ont aussi fureté, le nez au vent, sur les sentiers de cette étrange montagne usée et à travers les villages austères couverts d’ardoise anthracite. Parmi les plumes oubliées, celle de Frédéric Le Guyader  résonne joliment dans cette garrigue septentrionale . "Sans médire d'aucun district,... [Lire la suite]