30 janvier 2019

La Lavandière de Nuit du Gouezou et des joues de boeuf confites aux oignons

« Ha breman lavaromp eur bater hag eun ave Da c 'houlenn ar c 'hras D'ar paour da baouraad D'ar pinvidik da binvidikaad Ha da bep hini da chom en e stad (ou «en e renk») » C’est-à-dire: « Et maintenant disons un pater et un ave / Pour demander la grâce / Pour le pauvre de s'appauvrir / Pour le riche de s'enrichir / Et pour chacun de demeurer en son état (ou «à son rang») » Cette incroyable prière «inégalitaire», connue dans tout le Léon, et qu’elle soit parodique ou non, témoigne du respect du Julod... [Lire la suite]