20 février 2019

La Java Bleue, le blues de Fréhel et une salade d’hiver endive, poireau et orange sanguine

« Quand j’ai trop le cafard, je change d’époque, confie Tania, prostituée fanée et femme usée, à son ami de Pépé le Moko dans le film éponyme de Jean Duvivier (1936). Je pense à ma jeunesse, je regarde ma vieille photo et je me dis que je suis devant la glace. Je remets un de mes anciens disques du temps où j’avais tant de succès à la Scala, boulevard de Strasbourg. Je paraissais en scène dans un décor champêtre avec un projecteur rouge braqué sur mon visage pâle… et je chantais… » C’est Fréhel qui prête son corps... [Lire la suite]