Plats uniques à partager en bonne compagnie. A table!
29 octobre 2017

Des simples pommes de terre rôties aux herbes de l'Arrée pour une Alouette comme une étoile filante...

« Dans les tourbières, Dans les bruyères, Vont les damnés. Vaines prières, Des cimetières De conjurés…   Des âmes pleurent, Des espoirs meurent Dans le néant. Des morts se leurrent, D’autres effleurent L’enfer béant ! Toute tristesse Devient détresse Dans les marais. Nulle tendresse, Nulle caresse N’y fut jamais. (…) Mon cœur s’abuse, Mon esprit s’use Et chaque soir Plus je m’accuse, Plus je m’excuse D’un grand espoir." (Le Chant des Marais, Fañch Abgrall) Il était une fois -en 1906 pour être... [Lire la suite]

21 octobre 2017

Vefa de Saint-Pierre, aventurière sans complexe, et sauté de boeuf Black Angus, baselle et baie de passion

Née en 1872, dans ce qu’on appellera longtemps les Côtes-du-Nord (désormais les  touristico-compatibles Côtes d’Armor), la comtesse Geneviève de Méhérenc de Saint-Pierre, dite Véfa, regrette amèrement dès l’enfance de n’être pas un garçon pour embrasser l’aventureuse carrière d’officier de marine. Ça commence donc mal. Comme cette jeune aristocrate refuse le joug du mariage, elle prendra sous le nom de Sœur Paul-Augustin l’habit de la communauté oblate pendant quinze ans, sans jamais prononcer ses vœux perpétuels. Elle court... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Messire Hok Braz, Gargantua des Monts d'Arrée, et la courge rôtie et farcie au canard et aux cèpes

« Du temps que la rade de Brest n’était qu’un petit ruisseau où la mer montait à peine dans les grandes marées, il y avait entre Daoulas et Landerneau, un géant, un géant comme on n’en a jamais vu. - Il était grand comme la tour du Kreisker, peut-être ? - Allez. - Comme le Ménez-Hom ? - Allez encore. - Haut comme les nuages apparemment ? - Allez toujours. Quand vous iriez jusqu’à la calotte du ciel, mon ami, vous n’y seriez pas tout à fait. - Mais alors où ce malheureux pouvait-il se loger ? - Ah ! voilà l’affaire ! Messire... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Maison à apothéis, juloded et camembert chaud à la pomme rôtie et noisettes torréfiées

L’aristocratie paysanne atypique des juloded, cette caste aisée de maîtres-toiliers, à la fois paysans et commerçants, qui a régné sans partage pendant quelques siècles florissants avant de s’effondrer, ruinée par les taxes royales et le manque de clairvoyance, a profondément modelé le territoire des monts d’Arrée. Bien sûr, on pense tout d’abord aux folies architecturales des enclos paroissiaux dont la dentelle de pierre d’une statuaire improbable et l’élégante démesure des clochers fusiformes étonnent encore aujourd’hui le... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Saint-Rivoal d'hier et d'aujourd'hui et mafé de Black Angus des landes de l'Arrée...

"Les landes, les vallons et les marais de la montagne d’Arrée comptent parmi les plus intéressantes régions de Bretagne. Nulle part on ne peut mieux saisir l’influence des conditions naturelles sur l’existence de l’homme, ainsi que les traits particuliers et les étapes de l’aménagement progressif de la terre. Ce n’est pas à dire qu’il soit toujours facile de démêler les rapports des choses malgré leur physionomie si singulière et si frappante. Lorsqu’il faut relier entre eux des faits qui appartiennent, les uns au passé géologique,... [Lire la suite]
04 septembre 2017

Jambon de boeuf façon gravlax... Quand la gastronomie s'amuse avec les beaux produits!

Si pour le philosophe Théodore Zeldin, « la gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur », elle doit s’appuyer sur de solides alliés inspirés que sont les producteurs sans lesquels rien n’est possible … La curiosité de l'homme gourmet n'a pas seulement raison d'avoir pour objet l'étude du rapport entre sa bouche et son ventre, ou celle saisissante entre les forces de la nature et celles d'un fourneau ; elle est plus excitée encore par le spectacle de l'assiette laissé au sens le plus perfide... [Lire la suite]

03 août 2017

Tranches de dragon (ou de paleron) confit au kari Gosse, à la tomate ananas et à la cannelle pour sauroctones affamés

Il y a bien longtemps –et je parle d’un temps que les parents des grands-parents de vos arrière grands parents n’ont jamais connu- vivait sur un ruban de terre à peine détaché du continent un dragon absolument effrayant. Il était évidemment d’une taille défiant l’entendement, couvert d’écailles luisantes et ensorcelées d’un très joli vert de gris, hérissé d’une crête glaçante et tranchante comme un rasoir. Sa queue aux pointes acérées et empoisonnées fouettait l’air dans un sifflement strident, son regard brûlant flamboyait et de sa... [Lire la suite]
31 juillet 2017

Pardon de Loc-Ildut, broderies de soie, de pierre et de bois. Macreuse confite aux oignons rosés de Roscoff caramélisés...

Le pardon de Loc-Ildut (ou Log-Ildut) en Sizun existe certainement depuis des siècles. En 1661, nous savons qu’il avait lieu le dernier dimanche de mai. En 1838, il se tenait le jour de la Fête-Dieu. Interrompu à partir de la Première Guerre mondiale, il renaît très modestement en 1932, à l’initiative des voisins qui se sont mobilisés pour empêcher le démantèlement de la chapelle. Le pardon se limite alors à une modeste messe célébrée le troisième dimanche d’août assez confidentielle car n’attirant guère que les riverains. La... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Rénovation des aires à battre, danses bretonnes et courges farcies à la saucisse de Molène

Quels étaient les moments festifs qui donnaient l’occasion aux gens de se réunir dans les Monts d’Arrée d’hier? En fait, à entendre les anciens, ils n’étaient pas si nombreux, si l’on excepte les pardons, les mariages et la fin du battage. Il en était toutefois une, de nature singulière, qui résonne encore au beau milieu des vieilles pierres écroulées des hameaux: la réalisation comme l’entretien ponctuel d'une aire à battre était une des occasions de se rencontrer et de danser. En Bretagne occidentale, la fête de l'aire neuve -fest... [Lire la suite]
15 juillet 2017

Ode à la belle avoine, édredon et bouillie!

Céréale gracile et dégingandée, l’avoine est une longue dame blonde qui ondoie dans les champs sous le soleil doré de juillet. Consommée par l'homme depuis des milliers d'années, surtout sous forme de gruau ou de bouillie, elle connaît depuis quelques temps un regain d’intérêt. En effet, de nombreuses études ont démontré par exemple qu'une fibre particulière de l'avoine - le bêta-glucane - a des propriétés régulatrices de la glycémie et également du taux de cholestérol sanguin. Et l’avoine a mille autres vertus, c’est entendu. ... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :