Plats uniques à partager en bonne compagnie. A table!
01 mai 2017

Beltane, Arbre de Mai, muguet et tourte aux légumes et aux herbes de printemps

Dans la roue de l’année, Beltane est situé à l’exact opposé de Samhain. Si Samhain célèbre l’entrée dans l’hiver et les jours sombres, Beltane symbolise le renouveau, l’année neuve et l’entrée dans les beaux jours, quand les activités diurnes reprennent : agriculture, chasse, et pour les guerriers, conquêtes. La boucle étant bouclée, le cycle recommence et on entre dans la période active de l’année, après le repos de l’hiver. Beltane (ou Beltain, Beltaine…) est associé à l’élément feu, qui figure même dans son nom, qui signifie... [Lire la suite]

20 mars 2017

V'là l'printemps! camembert rôti à l'ail triquètre aux pommes de terre nouvelles!

Au printemps, c'est dans les bois nus Qu'un jour nous nous sommes connus. Les bourgeons poussaient vapeur verte. L'amour fut une découverte. Grâce aux lilas, grâce aux muguets, De rêveurs nous devînmes gais. Sous la glycine et le cytise, Tous deux seuls, que faut-il qu'on dise ? Nous n'aurions rien dit, réséda, Sans ton parfum qui nous aida. Charles Cros L'arrivée, même éminemment symbolique, du printemps illumine les jardins, les talus et les sous-bois, enchante... [Lire la suite]
22 février 2017

Courge farcie au blé noir, au chèvre, au lard fumé et au poireau pour une veillée contée

« Après le dîner, le ventre tendu comme un tambourin, repu comme pataud, il [Robin Chevet] jasait volontiers, le dos tourné vers le feu, en écorçant du chanvre avec beaucoup de soin ou en arrangeant ses bottes selon la mode en cours... ; il chantait de façon très mélodieuse et selon les règles du savoir vivre quelque chanson nouvelle ; Joanne, sa femme, qui filait de l’autre côté, lui répondait de même. Le reste de la famille œuvrait, chacun à sa tâche : les uns réparaient les courroies de leurs fléaux, les autres fabriquaient... [Lire la suite]
20 février 2017

La légende du Coeur mangé, coeur de veau braisé au cacao et risotto

La lgende du Cœur mangé fait partie des histoires aux racines obscures qui traversent les siècles et voyagent d’un continent à l’autre. Tout commence avec la plus vieille histoire du monde : le triangle amoureux. Donc, une dame trompe son mari avec un autre mais l’adultère est rapidement percé à jour. L’amant finit par mourir et le mari donne le cœur de ce dernier à manger à sa femme, à son insu bien entendu. En Europe, il existe plus d’une vingtaine de versions de cette histoire tragique d’amant occis puis cuisiné, la première... [Lire la suite]
22 janvier 2017

La Petite Fille aux Allumettes et partager au coin du feu une tarte feuilletée de blé noir au gorgonzola et aux épinards

Comme il faisait froid ! la neige tombait et la nuit n’était pas loin ; c’était le dernier soir de l’année, la veille du jour de l’an. Au milieu de ce froid et de cette obscurité, une pauvre petite fille passa dans la rue, la tête et les pieds nus. (...) La petite fille cheminait avec ses petits pieds nus, qui étaient rouges et bleus de froid ; elle avait dans son vieux tablier une grande quantité d’allumettes, et elle portait à la main un paquet. C’était pour elle une mauvaise journée ; pas d’acheteurs, donc pas le moindre sou.... [Lire la suite]
23 décembre 2016

Prendre son temps: côte de boeuf Highland cattle en cuisson douce au beurre de noisette et aux baies de la Passion

«La gastronomie est la connaissance raisonnée de tout ce qui a rapport à l’homme, en tant qu’il se nourrit. Son but est de veiller à la conservation des hommes, au moyen de la meilleure nourriture possible. Elle y parvient en dirigeant, par des principes certains, tous ceux qui recherchent, fournissent ou préparent les choses qui peuvent se convertir en aliments. Ainsi, c’est elle, à vrai dire, qui fait mouvoir les cultivateurs, les vignerons, les pêcheurs, les chasseurs et la nombreuse famille des cuisiniers, quel que soit le titre... [Lire la suite]

29 novembre 2016

Courge spaghetti farcie aux champignons, à la moutarde et aux graines de pépon grillées!

La courge spaghetti n’est pas le plus folichon des pépons. Pour l’édification des masses laborieuses, le fruit des cucurbitacées se nomme « pépon », ce qui est un tantinet ridicule. De manière plus spécifique, la courge spaghetti appartient à l’espèce Cucurbita pepo dont les critères d’appartenance sont les suivants : le pédoncule (la partie de la tige attachée au fruit) est dur lorsque le fruit atteint sa maturité. Les angles du pédoncule sont aigus et se prolongent sur le fruit sans qu’il n’y ait un véritable... [Lire la suite]
07 novembre 2016

Andouille bretonne et circumnavigation: le rougail z'andouille lève l'ancre!

Si le Couesnon, dans sa folie, a mis le Mont en Normandie, on peut également souligner qu'une autre des particularités de cette modeste rivière serait le Rubicon de l'andouille. Le franchir en direction de l'ouest, c'est pénétrer en terres de Guéméné. En sens inverse, c'est entrer sur celles de Vire. Cette ligne de démarcation imaginaire souligne cependant la notoriété de ces deux appellations dans un secteur riche en andouilles diverses. Chaque province a la sienne : l'andouille savoyarde et la basque, celles du Val-d'Ajol... [Lire la suite]
30 octobre 2016

Partager sa table avec l'Ankou: boulettes de porc à la butternut et aux épices douces...

« Ceci se passait au temps où les riches n’étaient pas trop fiers et savaient user de leur richesse pour donner quelquefois un peu de bonheur au pauvre monde. En vérité, ceci est passé depuis bien longtemps. Laou ar Braz était le plus grand propriétaire paysan qui fût à Pleyber-Christ. Quand on tuait chez lui soit un cochon, soit une vache, c’était toujours un samedi. Le lendemain, dimanche, Laou venait au bourg, à la messe matinale. La messe terminée, (…) comme on dit, il « montait sur la croix. » — Ça ! disait-il, le plus... [Lire la suite]
04 septembre 2016

Un chili con carne, cocos de Paimpol, oignons rosés de Roscoff et Highland Cattle, pour promeneurs contemplatifs

S’adosser au petit matin au pignon Est de la chapelle du Mont Saint-Michel de Brasparts, le nez au timide soleil levant déchirant la brume, sortir de son sac, dans cette solitude absolue, un vieux livre écorné, l’ouvrir au hasard…  "Un spectacle inattendu frappa nos regards : nous découvrîmes une ruine indienne : elle était située sur un monticule au bord du lac; on remarquait sur la gauche un cône de terre de quarante à quarante-cinq pieds de haut; de ce cône partait un ancien chemin tracé à travers un magnifique bocage de... [Lire la suite]