21 avril 2016

Laouen Vraz: une Chèvre Folle, une Chose rôtie aux graines de courge, pistaches, figues, marjolaine et miel... Un grain de folie

« Castel-linn [Châteaulin] a son fleuve et la haute montagne… Hanvec a le Crannou, forêt lugubre et sombre… Saint-Renan a les blés ; Sizun a les abeilles… Mais Saint-Pol-de-Léon a pour lui le Kreïsker. » (Auguste Brizeux, Kreisker) Il y a un petit grain de folie douce qui essaime à Hanvec, un petit vent impertinent qui souffle à Kervel… Le petit troupeau de chèvres de races alpines et saaneens  d’Emmanuelle paît en paix entre les crêtes des monts d’Arrée et la lisière de la très belle forêt du Cranou. On est ici... [Lire la suite]

20 avril 2016

Filets de poulet au citron vert, à l'ananas Victoria et au chutney de coriandre: tableau coloré dans le creux de l'assiette!

  Après un après-midi de travaux d’Hercule au jardin -déplacement de la sauge ananas très envahissante, débrouissaillage des rocailles, tentative de raisonner la glycine qui se réveille...- ou de retour d’un randonnée dans le bocage -à travers champs, puis landes et zones humides-, on s’attable au Gouezou autour d’un joli plat coloré et parfumé : de jolis filets de poulet marinés aux épices et cuits à l’étouffée avec une merveille des îles Mascareignes, un ananas Victoria doux et parfumé. Des... [Lire la suite]
18 avril 2016

Clafoutis aux herbes sauvages, au magret séché et poivre timut: une gourmandise vite réalisée!

    Puisqu'il faut vraiment se faire une raison et que demain, c'est bel et bien la rentrée, petit plateau repas consolateur au coin du feu -les soirées restent fraîches-: clafoutis aux herbes sauvages (pousses d'épinards, d'orties, d'oseilles, de pissenlits et de roquettes), canard séché au poivre timut et fromage blanc de chèvre. On compte déjà -des étoiles dans les yeux- les jours qui nous séparent du prochain long week-end et des lointaines vacances d'été. De retour d'une ballade dans les champs à la recherche des... [Lire la suite]
12 avril 2016

Meatloaf des Monts d'Arrée: porc blanc de l'Ouest, citron, romarin et pistache!

Meatloaf à l’américaine ou polpettone à la sicilienne, on choisira le nom que l’on souhaite pour désigner ce joli plat convivial et parfumé, pourvu qu’on laisse de côté l’expression française « pain de viande » d’une effrayante laideur et qui couperait l’appétit à Gargantua… Donc, cet assemblage parfumé et rôti, diablement délicieux et génialement économique, qui cuit lentement en totale autonomie à four doux, satisfait des hordes de randonneurs, pédestres comme équestres, à l’issue d’une harassante journée, se... [Lire la suite]
11 avril 2016

Les amants amers de Dahud, une mousse au chocolat noir à la fleur de sel et fondant à l'orange amère...

La forêt d'Huelgoat, à la fois protectrice et profonde, maléfique et malicieuse, accueille dans ses sentiers étroits, ses gouffres insondables et ses mares luminescentes, une réjouissante faune interlope que tout le monde ne voit. Le mystère se mérite. On peut y croiser randonneurs et fées, promeneurs et âmes damnées, chasseurs et sorciers. Se chausser solidement, endosser un sac contenant une thermos de thé Lapsang Souchong brûlant, une collation gourmande –par exemple de la mousse au chocolat à la fleur de sel et du moelleux à... [Lire la suite]
10 avril 2016

Le seigneur Elorn, le dragon et une soupe à l'oignon rosé de Roscoff, au sirop d'érable et au magret de canard séché

Il était une fois un dragon sanguinaire –comme il se doit-, glouton –c’est quand même une très grosse bête- et insatiable –sinon, il n’y aurait pas d’histoire à raconter-… Les histoires de dragons, gardiens de trésors ou terreurs d'une région et qu'auraient vaincus les saints et les chevaliers, sont nombreux également en terre bretonne.     Sans parler du Morault dont triompha Tristan, du dragon que Gildas enchaîna lors de son arrivée dans la presqu'île de Ruys ; de celui que combattit Arthur et que terrassa Efflam ;... [Lire la suite]

09 avril 2016

Flan pâtissier à la noisette grillée pour un goûter sous les frondaisons aux Moulins de Kerouat

Les vacances, surtout celles de printemps, c’est l’occasion pour les plus petits -Chloé et Arthur- de changer d’air et de rythme, de découvrir une nature toute neuve qui s’éveille : ortie, oseille, krampouez mouzik. Entre un petit tour à la ferme bio de Hellez Vraz (Pencran) pour rencontrer les petits veaux du printemps -et leur chouette langue baveuse- et assister à la traite –quelle histoire extraordinaire!- et une visite aux Moulins de Kerouat (Commana) pour découvrir la vie et les gestes d’hier, on n’a pas une minute à... [Lire la suite]
09 avril 2016

Le Château du Taureau, un pont levis et un hareng saur: rillettes de harengs fumés au citron confit et à l'échalote grise

Le Château du Taureau qui a rouvert ses portes pour une nouvelle saison (jusqu’au 25 septembre), drapé dans un granit couleur gris rouille, se dessine à deux encablures de l’île Louët. C’est le seul de ce type, en France, à disposer d’un pont-levis fonctionnel, restauré cette année. Une sacrée fierté qui vient ponctuer des siècles d’histoire mouvementée. Tout débute au XVIème siècle quand, pour se soustraire à la convoitise des pirates anglais, les Morlaisiens construisent une première fortification à l’entrée de la baie :... [Lire la suite]
04 avril 2016

Un repas de Robinson des Monts d'Arrée: velouté d'oseille sauvage, oeufs à la coque et mouillettes au beurre d'ortie!

Vive les vacances pour Chloé, 4 ans, et Arthur, 3 ans ! Profiter d’un soleil timide mais bien présent pour cavaler au Gouezou, bien emmitouflés, bottes aux pieds, et battre la campagne avec un petit panier… Y placer au fur et à mesure des pérégrinations les trésors chipés à une nature qui se réveille : sommités d’orties, poignées de feuilles d’oseille, nombril de Vénus et, pour finir, les œufs du poulailler. Voilà un repas façon Robinson des monts d’Arrée assuré ! Velouté d’oseille sauvage, œuf à la coque et... [Lire la suite]
31 mars 2016

Un tagine à quoi? La langue au chat? Langue de boeuf, oignons, citron confit et coriandre

Qu’est-ce qui est délicieux, économique et injustement oublié, relégué aux oubliettes de la cuisine d’avant-hier ? La langue au chat ? C’est cela ! Enfin presque. On l’a sur le bout de la langue ? Mieux vaut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de formuler sa réponse… Et pour délier les langues, lorgner du côté des bas morceaux… car c’est dans cette catégorie qu’on classe la langue, ici une belle langue de bœuf Black Angus, une langue qui a contribué à brouter les langues –euh… les landes ! ma... [Lire la suite]