10 janvier 2016

Ananas rôti au caramel d'épices et suite de Fibonacci

« Épluchez l’ananas, le piquer de tronçons de gousses de vanille, l’arroser du caramel épicé et enfourner». Tout cela met l’eau à la bouche et vous vous lancez dans l’épluchage du fruit. On coupe le pied, on épluche grossièrement l’ananas, et il reste les « yeux », ces petits trous où subsiste de l’écorce, avec des poils durs. Il s’agit de les enlever et vous suivez la stratégie de votre grand-mère qui consiste à retirer de petites bandes de pulpe en découpant des rigoles le long de l’ananas qui lient les yeux les uns aux autres en... [Lire la suite]

07 janvier 2016

Quand une pâte sablée à la noisette rencontre des oignons et du saumon fumé...

C'est l'histoire d'un bien joli saumon de l'Elorn, l'œil vif et la nageoire leste, qui dûment sorti de l'onde pure, occis puis fumé au bois de hêtre, endosse, après les ors des réveillons, un nouveau costume dans une bien jolie tarte très gourmande: pâte brisée à la farine de noisette et oignons rosés de Roscoff caramélisés avec un soupçon de miel. Un filet d'huile dorée de combava lui confère un petit supplément d'âme. Pure consolation après les affres d'un devoir de mathématiques qui aura donné autant de fil à retordre aux... [Lire la suite]
07 janvier 2016

Mille-feuilles à l'ananas confit au caramel d'épices: le réchauffement climatique, c'est tout de suite!

  De toutes les passions, la plus compliquée, la plus difficile à pratiquer supérieurement, la plus inaccessible au commun, la plus sensuelle au vrai sens du mot, la plus digne des artistes en raffinements, est assurément la gourmandise." Guy de Maupassant, Amoureux et primeurs,1881. Si l'hiver offre de trésors potagers magnifiques, comme les multiples choux, les étonnantes courges et les bouquets verts de blettes, d'épinards ou de poireaux, il faut bien reconnaître que l'hémisphère nord n'est pas gâté côté fruits. Les... [Lire la suite]
05 janvier 2016

Noir c'est noir! Un curry ton sur ton: curry noir, Black Angus et riz nérone. Le tiercé gagnant!

Etonnante lumière noire au creux des assiettes pour célébrer le solstice d’hiver : dans une sauce courte et sombre comme la nuit, voici un curry noir Kala Massala ( originaire du Maharashtra en Inde) de Black Angus des Monts d'Arrée, soyeux, parfumé et fondant, qu’accompagnent un riz nérone d’un noir violine, un riz basmati blanc éclatant et une constellation de fines lamelles de piment d’un rouge intense. Variation gourmande autour du côté sombre de la force… Aucune faute de goût dans ce curry puissant, étrangement ton sur ton.... [Lire la suite]
03 janvier 2016

Arthur fait son entrée à l'école: une petite soupe pois cassés, carottes, chou noir de Toscane et copeaux de jambon sec !

Pour donner du cœur au ventre à Arthur qui, du haut de ses trois ans, va faire son entrée à l'école maternelle demain, première matinée d'une belle aventure au pays des découvertes et des apprentissages, voici une petite soupe toute douce, à partager au coin du feu avec sa maman, et dans un bol profond: pois cassés, carottes, chou noir de Toscane et copeaux de jambon de porc blanc de l'Ouest bien sec... Quelques petits croûtons croustillants à noyer joyeusement dans le bouillon -comme à picorer malicieusement quand maman a le dos... [Lire la suite]
03 janvier 2016

Galette des rois aux pommes biscuitées à la cannelle: le bonheur des fabophiles!

Les fabophiles sont à la fête en janvier, le mois de tous les possibles ! Ils dévorent de façon compulsive toutes les galettes qui passent à leur portée, sont des toutes les fêtes de début d’année dans les écoles, les associations, les entreprises, et, à chaque fois que l’occasion s’en présente, ils chipent sans état d’âme l’objet de toutes leurs convoitises aux rois et reines éphémères, troquant le précieux objet contre une vulgaire couronne de carton doré. Puis, le mois de janvier enfui, les fabophiles retombent dans une... [Lire la suite]

02 janvier 2016

Les bons voeux du Génie de la Boîte de Raviolis... de restes: à la dinde et aux fromages de chèvre!

Gueule de bois, sapin défraîchi, dinde desséchée, fromages racornis, moral en berne : c’est le mois du blanc ! Alors que les guirlandes et les boules scintillantes s’apprêtent  à regagner les cartons pour onze mois d’un sommeil façon Belle au Bois Dormant, que les portes se sont refermées sur les tout derniers invités, nous voilà face aux restes de dinde et aux bonnes résolutions de saisons. Continuer à faire la fête et profiter de la vie avec une transformation des restes festifs tellement futée qu’elle en devient... [Lire la suite]
31 décembre 2015

Foie gras maison au rhum arrangé vanille Bourbon et chutney de mangue épicée: embarquement joyeux pour le soleil!

Alors que les tempêtes se suivent et se ressemblent, pilonnant les côtes finistériennes en bourrasques violentes et en vagues monumentales, l'année 2015 tire sa révérence et se retire au profit d'une année 2016 dans la continuité de sa grande soeur: venteuse et mouillée. Une bonne raison d'attirer dans ses filets une belle bande d'amis pour célébrer dignement la Saint-Sylvestre -même si personne ne compte de Sylvestre dans son cercle amical- avec des gourmandises de saison qui unissent des cuisines d'ici et d'ailleurs. Quand un foie... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2015

Une blanquette de veau aux couleurs du Gouezou

Entre bourrasques, rafales et averses, 2015 s’achève en fanfare avec la tempête Franck et on se retrouve, après avoir affronté les éléments au retour d’une belle randonnée sauvage, auprès du feu, entre amis, autour d’un grand classique de la cuisine bourgeoise, la blanquette de veau. Sans doute mis au point par François Marin, maître d'hôtel chez le maréchal de Soubise et auteur de l'ouvrage: "Les Dons de Comus ou les Délices de la table", en 1739, ce plat, qui navigue entre parquet encaustiqué et nappe à carreaux, apparaît donc au... [Lire la suite]
21 décembre 2015

Un cheesecake qui met le cap sur le soleil: orange, cannelle, mangue et letchis...

Voici une jolie gourmandise qui fait son petit effet sur une table de fête –par exemple un anniversaire, comme celui de Louis-, ne nécessite aucun geste technique, se prépare la veille, s’assemble gentiment au dernier moment, et contente tout le monde ! Un cheesecake à l’orange, aux épices et aux fruits d’ailleurs ! Du soleil dans le gris de l’hiver !   Pour un joli cheesecake et dix convives entonnant avec beaucoup de conviction : Joyeux anniversaire ! 180 gr de biscuits sablés à la cannelle de... [Lire la suite]