01 novembre 2014

Belle simplicité pour des petites crèmes à la confiture de lait à la vanille Bourbon

Overdose de potiron et autres courges ces jours-ci? Pour contrecarrer l’effet Halloween, ces petites crèmes soyeuses à la confiture de lait à la vanille font merveille.   Pour 8 lichous : 1 pot de confiture de lait à la vanille (environ 400 g): c'est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/11/05/28367259.html 60 cl de lait frais entier bio et cru de vache Bretonne pie noir 4 beaux œufs du poulailler Et c'est tout!   Préchauffer le four à 180°C. Dans un saladier délayer la confiture de lait avec le... [Lire la suite]

31 octobre 2014

Trick or treat? Tarte au potiron, au miel et aux épices douces...

Il a beaucoup été écrit de commentaires sur la Toussaint, la « fête de tous les saints, connus et inconnus », dont la célébration le 1er novembre coïncide à la fête celtique de Samain. Cette correspondance est renforcée par la « commémoration des fidèles défunts », c’est-à-dire la fête des morts, fixée le 2 novembre dans le calendrier catholique romain. Selon la doctrine dictée par la Congrégation des Rites, « la fête des Morts complète la fête de tous les Saints. Après avoir rendu un culte à tous les Saints (Église triomphante),... [Lire la suite]
30 octobre 2014

"Humeurs gourmandes": chausson aux pommes, figues, raisins et épices douces pour faire bonne chère donc...

Précipitons nous au Château de Kerjean, sur la commune de Saint-Vougay non loin de Landivisiau, pour visiter la passionnante exposition consacrée à la cuisine de la Renaissance jusqu'à dimanche prochain. A la fin du Moyen-Age, le repas est marqué par la diffusion de livres de recettes et par la découverte des nouveaux produits d'Amérique. Bien sûr, la table des élites conserve son faste, sa profusion et son goût pour les épices. Cette exposition est ainsi l’occasion d’y voir un ouvrage unique, "Le viandier", le premier livre de... [Lire la suite]
30 octobre 2014

Velouté à la courge butternut rôtie et tomates pour des contes en randonnée

  A l’orée de novembre, le mois noir des Bretons, une multitude de soirées contées et autres balades se télescopent dans un joyeux brouhaha et d’étranges chuchotements. De la Vallée de Ti Dour à la Maison de la Duchesse Anne à Morlaix, sans compter un détour dans les Monts d’Arrée, voici venu le temps des korrigans, des feux follets sur fond de grincements de la charrette de l’Ankou dans les landes désolées du Yeun Elez… Tout d’abord ce soir, il va falloir faire vite ou choisir entre la soirée contée à la Maison dite... [Lire la suite]
28 octobre 2014

Le pain des bergers des Monts d'Arrée

Quel plus époustouflant point de vue que celui qui s’offre au sommet du mont Saint-Michel-de-Brasparts et sa chapelle désolée : le réservoir Saint-Michel en contrebas, les moutons qui paissent sur la lande, les ajoncs et les bruyères, et, au loin, la baie de Morlaix qui scintille. A cheval ou à pied, partager ce pain des bergers des Monts d’Arrée… Un pain pour 4 à 6 « bergers » des Monts d’Arrée Pour la pâte à pain 400 g de farine bio 100 g de farine de blé noir complète bio de Milin Lansolot 300 g d’eau 10 g de sel... [Lire la suite]
28 octobre 2014

Marmelade améthyste de tomates vertes des Jardins de Kervelly... Et de la difficulté du métier de maraîcher.

  Cueillir soi-même dans les serres de David Aubry sur Commana les dernières tomates en panne de mûrissement sous le soleil capricieux d’octobre. Il n’y a rien de tel pour comprendre la difficulté et la beauté du métier de maraîcher dans les Monts d’Arrée… Mais quel bonheur de parcourir des yeux les allées bleutées des poireaux, les rangs rosés des choux de Pontoise, entrecoupés des choux de Bruxelles au garde à vous en pleine croissance ! Et se casser les genoux à cueillir la roquette de pleine terre et le dos à... [Lire la suite]

28 octobre 2014

Des vertes et des pas mûres! Pickles de tomates vertes aux épices douces

  Tous les ans, alors que le soleil roux de l’automne joue les prolongations langoureuses, les toutes dernières tomates peinent à mûrir et se pose alors l’épineuse question : qu’en faire ? Si arracher les derniers plants encore lourds de fruits pour enrichir le compost est un aveu d’échec, relevons le défi et grattons-nous l’occiput d’un index résolu. Eureka ! Des bocaux de toutes tailles emprisonneront donc ces souvenirs d’été en pickles parfumés et colorés. Et constitueront de jolis cadeaux pour les fêtes de fin... [Lire la suite]
26 octobre 2014

Gâteau aux pommes Germaine de Brasparts comme en crumble: crousti-croquant-fondant

Toutes les occasions sont bonnes de partager une gourmandise : Yann a fêté son premier mois de vie, Chloé profite de ses premières vacances scolaires, et un gâteau aux pommes façon crumble s’imposait… Ou pas. Mais on a décidé que si ! C'est parti pour un mélange étonnant, un peu gâteau, un peu tarte, un peu crumble, croustillant, fondant et croquant.   Pour un gâteau crousti-croquant-fondant dans un moule carré de 20 cm de côté environ (mais on peut réaliser cette gourmandise sur une plaque à pâtisserie façon tarte... [Lire la suite]
25 octobre 2014

Plein les mirettes en clôture de Foire Haute et riz au lait et caramel beurre salé

Morlaix est une ville de commerce, d'allées et de venues, même en dehors des foires et marchés, comme la Foire Haute qui se tenait en octobre autrefois à Saint-Nicolas, la Foire Blanche qui se tenait en mai au Marhalla, ou les douze foires annuelles ordinaires qui se tenaient à Saint-Nicolas, au Marhalla, à Saint-Martin. Il y avait, il y a maintenant bien longtemps, le marché du samedi, qui se tenait un peu partout; le marché au beurre où les paysannes de Taulé, de Penzé, de Saint-Pol, de Sainte... [Lire la suite]
25 octobre 2014

"Le goût des autres": chou-fleur rôti au Kari Gosse et au citron

« Le goût des autres » déroule dans une courte mais intense exposition dans les très beaux murs de l’abbaye de Daoulas la question des appétences et des us alimentaires. Des grillons grillés aux camemberts au lait cru, d’où viennent nos goûts et nos dégoûts ? Guidé par le travail du sociologue Claude Fischler, chercheur au CNRS, le visiteur est amené à s’interroger sur les multiples dimensions qui guident la composition de son assiette : culturelle, cultuelle, sociale, psychologique, économique et politique. Il... [Lire la suite]