Pique-nique et casse-croûte: pour les mangeurs-voyageurs!
23 mai 2017

Le cru et le cuit: galette de courgette et tartare de tomates aux herbes fraîches

Pour Claude Lévi-Strauss dans Mythologiques, la « cuisine constitue une forme d’activité humaine véritablement universelle : pas plus qu’il n’existe de société sans langage, il n’en existe aucune qui d’une façon ou d’une autre ne fasse cuire certains au moins de ses aliments.» Activité universelle donc, mais jamais uniforme, car « la cuisine d'une société est un langage dans lequel elle traduit inconsciemment sa structure, à moins que sans le savoir davantage, elle ne se résigne à y dévoiler ses contradictions ». Ce qui signifie... [Lire la suite]

10 février 2017

Vive les vacances! Petits flans de carottes au tandori et aux graines de lin

Vive les vacances! A bas les pénitences! La cantine du Gouezou célèbre cette petite pause que sont les vacances d'hiver avec des petits flans à la carotte, au tandori et aux graines de lin! Bonnes vacances aux Pikez! Place aux stagiaires dès la semaine prochaine! Pour 10 portions parfumées et gourmandes : 600 gr de carottes 4 œufs 2 cuillères à soupe rases d’un mélange d’épice tandori (ou de curry ou de kari Gosse) 300 gr de lait de coco Un petit bouquet de coriandre en saison Sel Poivre noir du moulin 4 cuillères à soupe de... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 janvier 2017

Contrer le Blue Monday: tricher avec des verrines aux tomates cerises confites, mousse de chèvre et coulis de persil plat

 «Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits» (Baudelaire) Il fait froid, gris, les jours peinent à rallonger, les derniers feux de Noël se sont éteints, le salaire du mois, pas encore tombé... quoiqu'il en soit, l'heure n'est pas forcément à la joie. Elle est peut-être même à la déprime, ou, plus grave, à la dépression. Au point qu'en 2005, une campagne publicitaire... [Lire la suite]
02 octobre 2016

Un voyage immobile: filet d'agneau séché au sel fumé épicé de Norvège et au kari Gosse et gelée de pomme à la cannelle

Qu'est-ce qu'un récit de voyage ? Tantôt récit de quête ou d'exil, de découverte ou de commémoration, tantôt voyage au long cours, narration s'improvisant sur la route ou recomposition du souvenir, le récit de voyage, informe ou multiforme, s'avère difficile à cerner. Il semble fait de bribes, d'impressions, de descriptions et de digressions. « Après avoir perdu depuis si longtemps l’appétit, il demeura confondu devant ces gaillardes dont la voracité aiguisa sa faim. Il commanda un potage oxstail, se régala de cette soupe à la... [Lire la suite]
13 septembre 2016

Jakez et le coco magique: houmous de Cocos de Paimpol!

Le Coco de Paimpol, emblématique des étés et des débuts d’automnes bretons, est un haricot demi-sec à écosser. Il se présente sous forme de gousses jaune paille à marbrures violettes, contenant des grains blancs et presque ronds. Riche en éléments minéraux et vitamine B1, il se consomme frais et est très apprécié des amateurs de cassoulet et navarins. Il a été introduit dans la zone maraîchère de Paimpol en 1928 par un militaire de la marine nationale revenu d'un périple en Amérique Latine, un certain Alban. Ce nouveau légume est... [Lire la suite]
17 juillet 2016

Fromage frais maison au lait entier de Bretonne pie noir, tomates cerise confites, ail nouveau, herbes fraîches

« À ce moment, la brillante lumière du soleil tomba dans l'Océan, entraînant la nuit noire sur la terre. Les Troyens virent à regret disparaître la lumière, mais les Grecs, eux, accueillirent la nuit avec joie. » (Homère, L’Iliade et l'Odyssé) Des concerts dans la fournaise des Vieilles Charrues aux déambulations torrides sur les quais de Brest 2016, ce début d’été en autoclave hyperactive éreinte nos hôtes, ravis, hâlés et harassés. Un apéritif fraîcheur comme un refuge dans la quiétude languide de la terrasse du... [Lire la suite]

08 juillet 2016

Hardi les gars, vire au guindeau! Terrine de carottes au curcuma frais et au kari Gosse

   « C'ui-là qui a fait la chanson, C'est le gars Camus, gabier de misaine, C'ui-là qui a fait la chanson, C'est le gars Camus, gabier d'artimon. Oh! mat'lots' faut hisser la voile, Au cabestan, il faut qu'tout l' monde y soye; Et vire' et vire' vire donc Sinon t'auras pas d' vin plein ta bedaine' Et vire' et vire' vire donc, Ou t'auras pas ta ration dans l' bedon! » (Chanson pour passer le temps) Alors que se profilent les fêtes maritimes de l’été et que convergent vers les ports finistériens les voiliers... [Lire la suite]
20 juin 2016

C'est l'été! Ou presque. Galettes de courgette et marjolaine

C’est l’été ! C’est écrit ! Le temps des balades au marché, panier au bras, furetant au fil de montagnes fruits, de légumes et d’herbes fraîches ensoleillés. Le temps des retours de la plage, le feu aux joues et au front, pieds nus, en paréos et du sable dans le maillot. Le temps des longues soirées en terrasse à picorer ces jolies galettes végétariennes. Il pleut ? Ah bon ?   Pour deux grosses galettes un peu comme des steaks hachés tout verts, tout droits venus du marché de Sizun: 1 petite courgette ... [Lire la suite]
14 juin 2016

Ecopastoralisme dans les monts d'Arrée et petits pains farcis aux petits légumes nouveaux!

Petit en-cas gourmand englouti sans façon en terrasse, le pain farci joue avec les saisons, ici en version printanière. On le dévore avant de chausser ses croquenots et de mettre ses pas dans les pas des bergers, des chiens et des brebis, au fil de la désormais traditionnelle transhumance qui mène les brebis de « Black Faces Breizh » en estive, des prairies humides de l’Elorn aux landes du Menez Meur. Ce très chouette évènement festif qui amène des randonneurs à accompagner le défilé ovin sur une... [Lire la suite]
07 juin 2016

Gourmandise pour tyrosémiophilistes: crème au camembert, au poireau nouveau et au curcuma!

      Au Gouezou, on a un rapport un peu particulier avec le fromage français emblématique qu’est le camembert. La faute, sans aucun doute, aux très curieux et discutables ornements qu’arboraient les poutres –recto verso tout de même- de tout le rez-de-chaussée de cette vieille demeure de 1648. Ces parures improbables dont les propriétaires précédents l’avaient affublée, nous les avons découverts avec une considérable stupéfaction et un abime de perplexité lorsque nous l’avons visitée la toute première fois, il y... [Lire la suite]