29 février 2016

Rôti échine de porc blanc de l'Ouest confit dans du lait, du citron et du thym... On est bien!

    Un joli rôti de porc blanc de l’Ouest, bio, et pris dans l’échine, cuit pendant de longues heures à l’étouffée dans du lait entier en compagnie d’oignons rosés de Roscoff, d’échalotes, d’un zeste de citron et d’un bouquet de thym frais : voilà un plat réconfortant alors qu’un petit vent d’est coupant balaie les landes des monts d’Arrée… On se languit du printemps alors que l’ouverture de la cocotte libère des fragrances de citron et de thym. Mais on se blottit dans l’hiver au coin du poêle en savourant ce plat... [Lire la suite]

31 octobre 2015

Joues de cabillaud au beurre d’agrumes, échalotes confites et butternut rôtie : dîner aux chandelles pour magiciens et sorcières

"Le crieur de nuit, le buguel-noz, qui hantent les landes désertes, ont eux aussi les mêmes attributs et sont doués des mêmes pouvoirs que les âmes errantes ; ils ne sont point nettement distingués des morts, comme le sont par exemple les nains (korandonet) qui apparaissent dans les champs triangulaires, et cependant il semble bien que d’après la croyance commune ils n’aient jamais vécu la vie que vivent les hommes ; il semble qu’ils aient toujours été des esprits errants dans les solitudes, que jamais ils n’aient possédé un corps... [Lire la suite]
22 mars 2015

Marée du siècle, pêche à pied et apéro iodé: huîtres tièdes au beurre de pistaches torréfiées et échalote

Les grandes marées, -et la marée du siècle qui a magnifiquement consolé les déçus de l’éclipse (comme quoi le soleil n’est pas l’atout premier des territoires bretons)-, sont une occasion unique de découvrir un estran nu qu’on ne peut qu’imaginer le reste de l’année. Parcs ostréicoles découverts, les huîtres ont donc pied, du moins quelques heures durant. Et la baie de Morlaix prend des airs d’abscisses et d’ordonnées avec l’implantation des tables ostréicoles et des piquets qui signalent les exploitations à marée haute. Les grandes... [Lire la suite]
05 janvier 2015

Salade tiède de lentilles béluga, de betterave et de vinaigre de mûres: un trio violine

  Recharger ses batteries, après les libations de décembre, avec des légumes et des légumineuses est la grande affaire du mois de janvier. Voici une jolie salade tiède d’étonnantes lentilles noires béluga, de betteraves violines et de vinaigre de mûres. Cette assiette purpurine s’égaie de persil et de feta, et pourquoi pas, d’un bel œuf poché dont le jaune coulant éclairera d’un rayon de soleil onctueux et gourmand...   Pour 6 personnes 4 belles betteraves rouges crues bio des Jardins de Kervelly 250 g de... [Lire la suite]
02 novembre 2014

Poulets à la cannelle et riz aux carottes, figues, abricots et amandes: une "poule menteuse" qui tient ses promesse

Roborative, parfumée en diable, intrinsèquement ensoleillée, cette variation autour d’un plat traditionnel libanais, la "poule menteuse', constitue un repas complet qui séduira petits et grands. Le poulet pouvant être cuit au préalable, on assemble donc le tout au dernier moment, ce qui laisser aux randonneurs le temps d’arriver, de profiter d’un petit verre de bienvenue, de délacer leurs croquenots et de délasser leurs jambes avant de les allonger sous la table pour un banquet convivial… Simple, donc bon.     Pour... [Lire la suite]
08 janvier 2014

Spaghettis, poêlée de pleurotes, tomates séchées et oeuf poché

Que faire d’un panier de très jolis pleurotes de chez Bernard Guéguen, producteur bio à Lanhouarneau, à l’est de Lesneven, au nord du département du Finistère? Faisant partie de la famille des Agaricacées, le pleurote est un champignon qui pousse sur les arbres ou le bois mort, est cultivé sur du bois. Il possède un grand chapeau blanc ou jaune parfois un peu roux à la forme d'un cornet. Son pied, court et positionné sur le côté du champignon, est blanc. Sa chair est tendre, ferme, croquante et de couleur blanche. Le... [Lire la suite]

03 janvier 2014

Inondations et risotto poireaux citrons

De retour d’une grande balade en bord de mer à inspirer à pleins poumons les fureurs de la mer d’Iroise… avant de patauger dans les rues de Landerneau où l’Elorn batifole hors de son lit. Les coups de vents se suivent et se ressemblent : bourrasques et rafales. Il en est de même de leurs effets. Les fleuves côtiers de passage dans des villes qui furent autrefois des ports aujourd’hui envasés, faute d’entretien, flots grossis en amont par les pluies et en aval par les fortes marées montantes, s’échappent donc de leur lit et... [Lire la suite]
15 décembre 2013

Les 150 ans du viaduc de Morlaix: une petite salade tiède de lentilles, fromage de chèvre et oeuf poché!

Plus qu’un pont, le viaduc est l’emblème de la ville de Morlaix. Édifié pour prolonger la ligne ferrée Paris-Rennes jusqu’à Brest, cet ouvrage d’art fête ses 150 ans en cette fin d’année 2013. Impressionnant, majestueux, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire cet édifice enjambant le cœur historique de la ville. Le viaduc en chiffres, c’est 62 mètres de hauteur, 292 mètres de longueur, 14 arches, 9 arceaux, une armada de 60 voiliers et quelques 900 ouvriers pour manipuler 11 000 m3 de granit provenant de l’île Grande. Les... [Lire la suite]
31 octobre 2013

Velouté d'Halloween ou comment recycler la pulpe d'effrayants potirons

En Bretagne, la Toussaint marque davantage la fête des trépassés que celle de tous les saints. Dans ce pays où « le séjour des morts se confond avec celui des vivants », selon Anatole Le Braz, la Toussaint célèbre les âmes des disparus, des trépassés, et « ces êtres d’outre-tombe sont désignés par un nom collectif : ann Anaon, les Âmes.» Dans la commune de Plougastel-Daoulas, la Toussaint se confond aussi avec la « Fête des Morts » ou « Nuit des Morts ». C’est le jour de l’ancienne fête irlandaise du 1er novembre – samain –, qui... [Lire la suite]
23 septembre 2013

Foar giz gwechall Kommana ha "kig ha farz"

    L’origine des foires à Commana remonte à la fin du XVIIème siècle. Si les marchés ont disparus depuis bien longtemps, les foires se sont pérennisées jusqu’en 1968. Et tel le Phénix, la foire nouvelle formule a fêté ce week-end son quart de siècle. Ces foires mensuelles se tenaient tous les derniers mardis de chaque mois. La plus importante étant celle de septembre, dite "Foire St Michel". On y commerçait surtout des bestiaux, même si des marchands ambulants s’y pressaient. C’est à partir de 1900 que la foire de... [Lire la suite]