09 avril 2018

Un poète truculent, des monts d'Arrée gourmands et une joue de boeuf confite au caramel de cidre

Si les collecteurs de contes ont fiévreusement,  dès le XIXème siècle, arpenté les landes de l’Arrée pour capturer dans leurs filets à papillons littéraires les histoires de géants, de fées et de korrigans, d’autres artistes sensibles ont aussi fureté, le nez au vent, sur les sentiers de cette étrange montagne usée et à travers les villages austères couverts d’ardoise anthracite. Parmi les plumes oubliées, celle de Frédéric Le Guyader  résonne joliment dans cette garrigue septentrionale . "Sans médire d'aucun district,... [Lire la suite]

26 septembre 2016

Noces de pierres et gâteau breton blé noir et farine de noisette, fourré à la crème de noisettes et pommes Germaine de Brasparts

"Un jour les jeunes gens d'un village s'étaient réunis pour danser au son de la vielle. Au moment où la danse allait commencer, quelqu'un vint dire qu’un prêtre venait porter le Bon Dieu à un malade de la paroisse, et qu'il fallait s'arrêter un peu pour le laisser passer. Les danseurs continuèrent leurs ébats, et au moment où la clochette qui précède le viatique se faisait entendre, ils dirent: - Dieu joue son jeu, nous jouons le nôtre. La danse continua pendant la nuit, et même le lendemain qui était un dimanche, et aucun des... [Lire la suite]
28 août 2016

Des korrigans, des poulpikans et des moutons: gigot de brebis caramélisé au miel et chutney de menthe bergamote

Il était une fois, dans les Monts d’Arrée, une fratrie de trois moutons gambadant sous les frondaisons: le benjamin, un tout petit agneau d’un an au pelage soyeux, le cadet, un jeune mouton de deux ans au lainage épais et l’aîné, un beau mouton de trois ans aux belles cornes. Au terme d’une chouette déambulation dans une jolie forêt de hêtres et de chênes, les voilà qui souhaitent rentrer à la Bergerie du Squiriou, le soir venant. Mais voilà que se profile, au bout du chemin, un pont de bois jeté au-dessus d’une rivière enchantée... [Lire la suite]