04 janvier 2015

Les petits pains farcis du dimanche soir: carottes, chou, poireaux et tome d'Iroise aux algues...

Petit en-cas vite fait et vite avalé, le bun se plie de bonne grâce à toutes les fantaisies : en version vegan avec des carottes, du chou frisé et des poireaux ou accompagné d’une tomme aux algues de Solenn Milin de la Ferme de Keroudy, mais aussi de restes de fromages, de poulet rôti, de lardons… Il s’improvise le dimanche soir dans la nostalgie du week-end presqu’enfui et se partage avec en famille ou avec des amis avec une petite salade verte de krampouez mouzig grappillée sur les murs du Gouezou cet après-midi.... [Lire la suite]

07 décembre 2014

Promenons-nous / dans les bois / pendant que le loup n'y est pas... et des petits palmiers feuilletés au beurre et au citron

       Il y en avait des loups, des petits cochons, des alouettes et des lapins ce week-end à Morlaix mais tout le monde a désormais regagné ses pénates. Le troisième salon du livre jeunesse a donc fermé ses portes ce soir sur de belles rencontres, de Kriss l’étoile montante de la BD à Julia Chausson, illustratrice illuminée et pétillante d’ouvrages de jeunesse dont la série des comptines aux éditions Rue de Monde : « Promenons-nous dans les bois », « Pomme de... [Lire la suite]
25 janvier 2014

Far noir au four et au lait ribot (mais aussi plein d'autres choses: des pommes, du lard fumé, des échalotes, de l'andouille...)

Le lait ribot (de la ribote, « baratte » en breton) est un lait fermenté aigrelet qui appartient à la culture culinaire de Bretagne au moins autant que la galette de blé noir et le far. Il se présente sous l’apparence d’un liquide assez fluide de couleur blanc cassé, plus épais que du lait entier. Au goût, il évoque un yaourt nature à boire, mais onctueux. A l’origine, le lait ribot était le petit-lait qui se sépare de la crème lors de son barattage pour obtenir le beurre : cette préparation traditionnelle perdure avec... [Lire la suite]
27 décembre 2013

Coquilles Saint-Jacques au lait ribot

Les yeux de la coquille Saint-Jacques sont visibles sous la forme de points noirs brillants sur le bord du manteau d'une coquille entr'ouverte. Elle possède la particularité, rare dans le monde animal, d'être munie d'yeux catadioptriques élémentaires (qui fonctionnent par réflexion). La coquille Saint-Jacques peut se déplacer relativement vite sur de courtes distances en claquant ses valves et en expulsant rapidement l’eau (hydropropulsion), ce qui est, reconnaissons-le, assez comique à voir. À l'état sauvage, elle peut vivre une... [Lire la suite]