07 août 2016

Pesto jovial et éphémère: courgette, sauge et chèvre

Gourmandise génoise joviale, le pesto chlorophyllé se prête à toutes les variations iconoclastes. Un dictionnaire génois-italien, de la fin du XIXe siècle, donne une définition du pesto, sensiblement la même qu'aujourd'hui. En dialecte génois, pesto se prononce « péstou » (participe passé du verbe génois pestâ, piler), le « o » se prononçant comme le « ou » français et cela a donné en Provence par transmission orale « pistou ». « Pesto : (traduit du génois) terme qui n'a pas d'équivalent précis en italien, est une sorte de sauce ou... [Lire la suite]

18 mai 2015

Deux siècles de guides touristiques en pays de Morlaix et mousse fruitée soyeuse à la framboise, à la fraise et à la myrtille

  Les guides ont permis d’explorer historiquement les modes de représentations de l’espace (cartes, images, textes), l’histoire des voyages, les modes de construction des savoirs sur l’espace. Ils ont été des instruments de la connaissance du patrimoine matériel (comme l’architecture balnéaire) comme immatériel (comme la gastronomie). En ce moment et jusqu’à fin juin, la bibliothèque morlaisienne Les Amours Jaunes propose une très intéressante exposition consacrée aux guides touristiques voyageant au cœur de la région... [Lire la suite]
01 mai 2015

Les nouvelles portes d'écluse du port de Morlaix: petits chaussons blé noir, pâté Hénaff, piment, fondue de poireau au muscadet

  Ce premier mai, entre défilé des travailleurs et fragrances des brins de muguet, on aura fêté l’inauguration des toutes nouvelles portes du port de Morlaix ! Cette réouverture du port, prisonnier du chantier depuis quelques mois, sent bon le printemps, comme une mise en bouche gourmande des fêtes Terre et Mer de juillet prochain. Ça ouvre l’appétit ! Et, comme dans les fonds des cales, des caissons et des sacs à voile, il y a toujours une boîte de pâté Hénaff –vieille maison qui fête son siècle d’existence- et une... [Lire la suite]
12 décembre 2014

"Chers enfants!" et des petites clémentines confites!

A Morlaix, le mois de décembre est encore plus qu’ailleurs le mois de l’enfance. Et à partir de demain, les enfants vont courir sur les cimaises du Musée des Jacobins. « Chers enfants ! », un inventaire, à la Prévert, de soixante-dix œuvres des collections du Musée des Jacobins, de Sérusier à Romanelli, en passant par Bassano, Diaz de la Penã, Guillou, Deyrolle ou Russel, bref, un parcours dans une iconographie riche, émouvante ou parfois révoltante :  enfants paysans, ouvriers ou marins au travail, la vie... [Lire la suite]
25 novembre 2014

Un ti zef en baie et tagliatelles, velouté de camembert et endives caramélisées au miel

L’association morlaisienne La baie des livres organise son troisième salon du livre de jeunesse le premier week-end de décembre, deux journées de rencontres avec des auteurs et des illustrateurs d’ouvrages pour la jeunesse -ou pas-, dont le scénariste brestois Kris… Si la fin de la semaine sera dédiée aux passionnant et délicieux amuse-bouche en direction du public scolaire, le week-end ouvrira les portes du salon à tous, petits et grands. Une belle occasion de craquer pour une littérature extraordinnairement vivante et de... [Lire la suite]
15 novembre 2014

Quand John Garett a plongé sa cuillère dans une potée gratinée à la saucisse fumée, au chou et au blé noir...

 La Maison Penanault, manoir urbain racé qui témoigne d’un temps où Morlaix fut, au XVIème siècle, le troisième port de Bretagne, abrite depuis une providentielle rénovation l’office de tourisme de Morlaix ainsi que des expositions, permanentes ou provisoires, comme celle des pérégrinations de John Garett à travers le Pays de Morlaix. On y découvre l’histoire de ce jeune Anglais, originaire de Conouailles, et qui fit souche à Morlaix au XVIIème siècle laissant dernière lui sa Cornouailles natale. On l’imagine à bord d’un... [Lire la suite]

14 novembre 2014

Un curry de boeuf au lait de coco pour un "Hiver des landes"...

«La peinture de Lucien Pouëdras est donc rare à plus d’un titre, que ce soit par la singularité de sa démarche dont on ne peut séparer le documentaire et l’artistique que par le choix de ses sujets, souvent marginaux chez les artistes. Mais il faut aller plus loin et considérer que le peintre nous présente également un véritable catalogue d’une biodiversité en partie disparue sous les attaques du remembrement, livrant ainsi un témoignage didactique dont la force tient aussi à la multiplicité des aspects de la vie rurale ainsi... [Lire la suite]
25 octobre 2014

Plein les mirettes en clôture de Foire Haute et riz au lait et caramel beurre salé

Morlaix est une ville de commerce, d'allées et de venues, même en dehors des foires et marchés, comme la Foire Haute qui se tenait en octobre autrefois à Saint-Nicolas, la Foire Blanche qui se tenait en mai au Marhalla, ou les douze foires annuelles ordinaires qui se tenaient à Saint-Nicolas, au Marhalla, à Saint-Martin. Il y avait, il y a maintenant bien longtemps, le marché du samedi, qui se tenait un peu partout; le marché au beurre où les paysannes de Taulé, de Penzé, de Saint-Pol, de Sainte... [Lire la suite]
11 septembre 2013

Jus de pommes et mûres sauvages: yec'hed mat!

Disons-le tout net : le petit chaperon rouge est morlaisien et il habite encore venelle au son. Suivez le guide !  Se balader à Morlaix relève de la gageure car il faut déambuler dans d’étroites venelles abruptes le nez en l’air. Le jeu en vaut toutefois la chandelle car on rencontre des merveilles d’architecture et une étonnante statuaire bavarde…  Situé au confluent du Jarlot à l’est et du Queffleut à l’ouest, Morlaix existe depuis l’époque romaine comme lieu de passage et de défense. Appelé Morloleum et Mont... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Terre et mer: du lapin au Taureau !

Aujourd’hui, nos proches voisins sujets de sa très gracieuse majesté sont les bienvenus mais le château du Taureau témoigne d’un temps où les dispositions des uns et des autres de part et d’autre de la mer d’Iroise n’étaient point trop pacifiques… Le château a été construit en 1542 à l’initiative des commerçants et des habitants de Morlaix avec pour objectif de défendre l’entrée de la baie de Morlaix et l’embouchure de la rivière éponyme. Au XVIIIème siècle, Louis XIV le fait réaménager par Vauban. L'édifice s'agrandit... [Lire la suite]