16 novembre 2015

Une poule au pot à la fortune du pot

    La cuisine est avant tout affaire de survie. On mange pour rester en vie au premier chef, comme on respire, c’est entendu. Mais la cuisine –et son corolaire le partage du repas- décline des dimensions élargies en constellation : entretenir et resserrer des liens familiaux et sociaux, découvrir et apprécier l’autre et l’ailleurs, constater plus de ressemblances que de dissemblances au creux des plats, des cocottes et des assiettes… Une nappe comme un portulan. Dans un monde empli de vacarme, de bruit et de fureur, il... [Lire la suite]