04 mars 2015

En faire tout un fromage: petites bouchées de camembert panées au pain d'épices

« Une poule sur un mur qui picote du pain dur »… Certes, la poule, gloutonne et insatiable, constitue le débouché d’excellence pour le pain rassis. Le pain se trouvera transformé en œuf, ce qui limite ainsi considérablement les remords liés au gaspillage. Pour autant, avant d’en arriver à cette redoutable extrémité, le pain rassis a toute sa place dans la cuisine et profite ainsi d’une deuxième vie, des croûtons dorés à la chapelure. De même, un reste de pain d’épices rassis réduit en poudre constitue une chapelure... [Lire la suite]