08 mai 2018

La Résistance, une évidence à Trédudon-le-Moine, et un céleri-rave confit au citron, aux herbes et à l'huile d'olive

Bientôt trois quarts de siècle que la deuxième guerre mondiale s’est achevée qui éloignent de nous imperceptiblement les souvenirs sépias des anciens… Et pourtant, c’était hier. Si l’Histoire, la grande, celle avec un H majuscule, portée par les institutions, retiendra que les Sénans ont constitué un quart de la France résistante embarquée vers le Royaume-Uni dans le sillage de de Gaulle –ce qui vaudra à l’île de Sein de devenir une des cinq communes distinguées par le prestigieux titre de Compagnon de la Libération en 1946-, on... [Lire la suite]

04 mars 2018

Lundi, des patates; mardi, des patates; mercredi, des patates... Pommes de terre et lard rôtis au bouillon de blé noir et citron

En dehors des céréales, les familles des Monts d’Arrée, et plus particulièrement la petite communauté paysanne du Gouezou, cultivaient des plantes fourragères : betteraves, rutabagas et panais. Dès le printemps, le fumier entassé dans la cour des fermes était chargé dans les charrettes et transporté dans les champs où on le déversait en petits tas distants de quelques mètres afin de l’épandre régulièrement sur le sol à la fourche. Ensuite venaient les labours au brabant tiré par un solide cheval placide –postier ou trait-. Puis la... [Lire la suite]
18 janvier 2018

Journée mondiale des zones humides sur le toit de ce monde et blinis aux épinards

  « Tout près du lac filtre une source, Entre deux pierres, dans un coin ; Allègrement l'eau prend sa course Comme pour s'en aller bien loin. (…) Ainsi la jeune source jase, Formant cent projets d'avenir ; Comme l'eau qui bout dans un vase, Son flot ne peut se contenir ; » (Théophile Gautier) Les monts d’Arrée sont le château d’eau naturel du Finistère et le berceau d’un bel entrelacs de fleuves côtiers : l’Aulne, l’Elorn, la Penzé, le Queffleut (ou Queffleuth), le Douron, l'Elez, affluent de l'Aulne,... [Lire la suite]
19 juillet 2017

Veillées contées au Gouezou, oeufs au lait et poires pochées au citron, à la girofle et au miel

Comme beaucoup de hameaux des monts d’Arrée, celui du Gouezou a pu compter par le passé jusqu’à plus d’une centaine d’habitants –contre une dizaine aujourd’hui- répartis dans de nombreuses petites fermes construites en rangées adossées au nord et ouvertes sur le sud et la crête usée des monts d’Arrée. Beaucoup de ces fermes ont aujourd’hui disparu, effacées par le temps, mais il subsiste dans ces vieilles pierres effondrées l’écho de cette vie paysanne au bord de l’oubli. Certes la vie y était certes difficile –surtout au regard... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juin 2017

Faites de la musique, la fête et des rillettes... de sardines

« L'été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte La plaine verse au loin un parfum enivrant ; Les yeux fermés, l'oreille aux rumeurs entrouverte, On ne dort qu'à demi d'un sommeil transparent.   Les astres sont plus purs, l'ombre paraît meilleure ; Un vague demi-jour teint le dôme éternel ; Et l'aube douce et pâle, en attendant son heure, Semble toute la nuit errer au bas du ciel. » (Nuits de juin, Victor Hugo) Le solstice d'été est le jour le plus long de l'année dans l'hémisphère nord alors que le... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2017

Récit de voyage et partage: saucisse au porc, citron, olive, tomates séchées et courgettes

De quoi est fait un récit de voyage? De tout. D’histoire, de géographie, de sociologie, de mythes, de légendes, de culture, de peinture, de rêves. C’est en ce sens que ce type de récit est aussi polyphonique: des voix diverses interfèrent, celles de personnes rencontrées dans  des lieux propres au voyage, tels les auberges, les diligences, les bateaux. Dans la diligence qui le mène à Constantine, Flaubert note : «La voiture craque et gargouille comme un ventre trop plein. Ces animaux, derrière moi, puent et gueulent; le... [Lire la suite]
23 mai 2017

Le cru et le cuit: galette de courgette et tartare de tomates aux herbes fraîches

Pour Claude Lévi-Strauss dans Mythologiques, la « cuisine constitue une forme d’activité humaine véritablement universelle : pas plus qu’il n’existe de société sans langage, il n’en existe aucune qui d’une façon ou d’une autre ne fasse cuire certains au moins de ses aliments.» Activité universelle donc, mais jamais uniforme, car « la cuisine d'une société est un langage dans lequel elle traduit inconsciemment sa structure, à moins que sans le savoir davantage, elle ne se résigne à y dévoiler ses contradictions ». Ce qui signifie... [Lire la suite]