29 juillet 2014

Géophysique, géothermie et far aux pêches

Chaudes-Aigues, dans le Cantal, possède une trentaine de sources d'eau chaude naturelle dont la température est comprise entre 45 °C et 82 °C. La plus renommée est la source du Par avec des eaux de 82 °C – soit l'une des plus chaudes d'Europe – dont le débit est voisin de 5 l/s ; elle fournit à elle seule la moitié de la production d'eau de la ville et permet de cuire un oeuf dur en huit minutes. Le nom de cette source vient du fait que les cochons y était «parés», c’est-à-dire nettoyés, épilés grâce à l'eau chaude. L'eau... [Lire la suite]