18 juillet 2016

Frozen yoghourt au lait de Bretonne pie noir et vanille Bourbon: la climatisation de l'intérieur !

«Non, non !... Debout ! Dans l'ère successive ! Brisez mon corps, cette forme pensive ! Buvez, mon sein, la naissance du vent ! Une fraîcheur de la mer exhalée, Me rend mon âme... O puissance salée ! Courons à l'onde en rejaillir vivant ! » Paul Valéry, Charmes (1922), le Cimetière marin Alors que le mercure, narquois, frôle les 30 degrés à l’ombre et qu’une belle brise thermique balaie les Monts d’Arrée provoquant des risées sur le lac du Drennec, pause fraîcheur avec un thé glacé à la menthe-ananas et un frozen... [Lire la suite]

17 juillet 2016

Fromage frais maison au lait entier de Bretonne pie noir, tomates cerise confites, ail nouveau, herbes fraîches

« À ce moment, la brillante lumière du soleil tomba dans l'Océan, entraînant la nuit noire sur la terre. Les Troyens virent à regret disparaître la lumière, mais les Grecs, eux, accueillirent la nuit avec joie. » (Homère, L’Iliade et l'Odyssé) Des concerts dans la fournaise des Vieilles Charrues aux déambulations torrides sur les quais de Brest 2016, ce début d’été en autoclave hyperactive éreinte nos hôtes, ravis, hâlés et harassés. Un apéritif fraîcheur comme un refuge dans la quiétude languide de la terrasse du... [Lire la suite]
03 juillet 2016

Cara lichou, une confiture de lait au caramel beurre salé pour un petit coeur de beurre...

La confiture de lait serait le fruit d'une heureuse bévue, d'une sérendipité qui a réussi à s'imposer. On attribue sa géniale découverte à la providentielle distraction d’un chef cuisinier de l’armée  napoléonienne. A cette époque, les soldats avaient pour ration un bol de lait sucré. Lors d’une bataille, la mixture aurait chauffé plus longtemps. Le mélange obtenu s’était transformé en une pâte délicieusement caramélisée. Un petite douceur soyeuse et veloutée dans un monde de brutes. Toutefois,... [Lire la suite]
13 juin 2016

Redorer le blason du boudin noir: parmentier de boudin au blé noir, rhubarbe et compote d'oignons rosés de Roscoff.

  « Quel animal admirable que le cochon ! Il ne lui manque que de savoir faire lui-même son boudin. » (Jules Renard) Aucune fée ne s’est penchée sur le berceau de cette spécialité charcutière… Disgracieux dans sa dénomination comme dans son aspect, le boudin fait encore aujourd’hui se bidonner des brassées de garnements et froncer le nez d’une bonne partie des convives. Au dernier sondage réalisé à la cantine du Gouezou, 50 % des hôtes ont déclaré détester le boudin. La faute encore une fois à des réminiscences... [Lire la suite]
02 juin 2016

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé: un renard, des poules et une crème brûlée aux fleurs de sureau

 Nouvelle tragédie naturaliste au Gouezou avec la disparition des poulettes, fauchées dans la fleur de l’âge par l’infâme goupil. Le renard est appelé "goupil", jusqu'au moment où il prend le nom du célèbre héros du Roman de Renart. Déjà considéré comme un animal fourbe et malfaisant par Aristote, par les fables antiques et par l'Evangile, le renard est au Moyen Âge le symbole de la ruse, de la perfidie et de l'hypocrisie : "Le renard est très fourbe et plein de ruse, et il ne suit jamais un chemin rectiligne. [...] lorsqu'il... [Lire la suite]
20 mars 2016

Ananas au four, simple comme bonjour! Ananas rôti au coulis de caramel au beurre salé

  C'est une lichouserie déloyale, mais aussi absolue, totale et définitive. Petit dessert sans fioriture, bluffant, rapide et terriblement addictif, cet ananas rôti est redoutable car il a réponse à tous les alibis et conforte les pires mauvaises fois… On dévore ici bel et bien un fruit, très mûr, échappé d’un sort funeste (finir tristement à la poubelle), cuit dans son plus simple appareil (sans adjonction de sucre), sans surveillance particulière, en à peine le temps qu'il n'en faut pour l'enfourner. Le coulis de caramel... [Lire la suite]

25 octobre 2015

Cheesecake pomme au citron confit et au miel, coulis de pêche de vigne: une gourmandise en randonnée !

Halte roborative au cœur des Monts d'Arrée et d'une randonnée qui aura mené les cavaliers d'ici et d'aillers de Sizun à Plouneour Menez, sur les flancs du Mont Saint-Michel-de-Brasparts, dans les landes roussies sous un soleil rasant... Petite douceur tirée de ce terroir qui se mérite: cheesecake au fromage blanc entier de Bretonne pie noir de la Ferme du Kleuz en Plouneour-Menez, pommes Germaine de Brasparts au citron confit et coulis de pêches de vigne du Gouezou... Un cheesecake pour quatre cavaliers 90 gr de biscuits sablés... [Lire la suite]
24 juillet 2015

Comme un riz au lait, graines de blé noir au lait de vache Bretonne pie noir et vanille Bourbon: de l'équilibre...

Alors qu’à nouveau les campagnes grondent, que les tracteurs et le fumier se rappellent au bon souvenir des ronds-points fleuris urbains, que porcs et génisses déambulent avec étonnement dans les allées carrelées des grandes surfaces, c’est vendredi. Nous, ici, on aime beaucoup le vendredi. Quittons le Gouezou en fin de journée, pour notre troménie hebdomadaire vespérale, de clochers en clochers, comme autant d’amers… Nous traversons le bourg de Saint-Sauveur, longeant la très belle église éponyme du XVIIème siècle, puis la... [Lire la suite]
20 juillet 2015

Tiramisus breizh, fraise et chouchenn ou fraises et basilic thaï: pourquoi choisir?

  Alors que des vagues caniculaires se succèdent à l'étranger, asséchant les territoires et desséchant hommes et bêtes, comment expliquer cette palette infinie de verts du bocage breton? Ces floraisons joyeuses, multicolores et luxuriantes, brassées de roses, d'hydrangeas, d'agapanthes, d'anémones du Japon, de nigelles de Damas, de glaïeuls, de fuchsias, de crocosmias, de géraniums et de pélargoniums? Peut-être par ces délicates nuances de gris au-dessus de nos têtes? L’été fait donc une petite pause… Ciel bas, palette de gris... [Lire la suite]
04 juillet 2015

Le blé noir comme un Phénix: crème glacée de blé noir vanillée

Contrairement à ce que son nom laisse penser, le blé noir n'est pas une céréale mais une polygonacée, de la même famille que l'oseille ou la rhubarbe. Importé lors des croisades, il leur doit son nom de sarrasin, alors que la plante est originaire d'Asie, où elle a été domestiquée aux alentours de 2 600 avant Jésus-Christ. Cultivé dès le 12e siècle en Europe, le blé noir arrive en Bretagne au 15e siècle, et est popularisé par Anne de Bretagne. Sa culture se développe rapidement, tant il se plaît dans nos terres pauvres et acides.... [Lire la suite]