23 mars 2016

L'Ankou, la Gabelle et un filet mignon salé, séché aux épices

   « L’Ankou a deux pourvoyeuses principales qui sont : 1° La Peste (ar Vossen) ; 2° La Disette (ar Gernès, c’est-à-dire la Cherté).   Autrefois, il en avait une troisième : la Gabelle (ann Deok holen, le droit du sel). Mais celle-ci, la duchesse Anne en a purgé le monde. La duchesse Anne demeurait au château du Korrec, en Kerfot. Un jour, son mari lui dit : — La réunion des États va avoir lieu, il faut que je m’y rende. — Prenez garde à ce que vous y ferez. Surtout, n’imposez pas de nouvelles charges à la... [Lire la suite]

16 mai 2015

Filet mignon séché au kari Gosse pour la Gouel Breizh (fête de la Bretagne)!

Du 16 au 25 mai, les fêtes de la Bretagne ou Gouel Breizh feront éclore dans le monde entier, la diaspora étant très dynamique, des rassemblements et des initiatives culturelles et patrimoniales. Levons nos verres à la santé des Bretons du monde -et ils sont nombreux!- en picorant une gourmandise emblématique des terres bretonnes: le porc blanc de l'Ouest, ici bio et vivant en plein air à la Ferme du Kleuz... Une belle famille nombreuses de cochons vaquant, le groin au ras du sol, farfouillant au pied des hêtres, des chênes, des... [Lire la suite]
29 décembre 2013

Filet mignon aux oignons caramélisés et moutarde à la stout en croûte (ça rime)

La moutarde (du latin mustum ardens, « moût ardent ») est un condiment préparé à partir des graines d'une plante de la famille des Brassicaceae, appelée aussi moutarde. Ces graines sont petites, d'un diamètre approximatif de 1 mm. Leur coloration varie entre le blanc jaunâtre et le noir selon les espèces et participent à la teinte du condiment. La moutarde est répandue dans plusieurs cuisines régionales et continentales. Sur l'ensemble des épices et condiments, la moutarde est le troisième produit le plus consommé dans le monde... [Lire la suite]
05 novembre 2013

La vie en rose: filets mignons séchés à picorer!

On le sait, dans le cochon, tout est bon ! Et pour François Cavanna, « la chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature ». Pour autant, une vie le nez au vent au milieu des papillons convient merveilleusement à Monsieur. Les paysans français au XVIIème siècle, s’adressaient en effet majestueusement à lui avec un « Monsieur » le cochon, pour souligner sans pudeur l’inconfortable analogie avec l’homme et lui témoigner leur reconnaissance alimentaire. Il existe en France trois... [Lire la suite]