26 février 2016

Plateau repas au coin du feu: pommes de terre rôties au Cantal, lard fumé et thym

Jolies gourmandises, vite réalisées, qui cuisent tranquillement dans le four pendant qu'on discute au coin du feu, ces pommes de terre rôties sont diablement parfumées car le fromage, le lard et le thym frais confisent le coeur de la chair des pommes de terre en prenant tout leur temps... Ce plat sans prétention accompagne en toute simplicité une soirée avec des amis débarqués à l'improviste et qu'on retient pour un dîner improvisé. Avec un très beau morceau de Cantal ramené... par Charles, Isa, Chloé et Yann des hauteurs... [Lire la suite]

04 février 2016

Aberration diététique et grande faiblesse humaine: pain bouchon gratiné réunionnais

  En nécessaire prémabule, commencer par présenter de très plates (et hypocrites) excuses à l’académie de médecine, au syndicat des médecins nutritionnistes,  aux diététiciennes d’ici et d’ailleurs, à toutes les bonnes volontés qui portent le Programme National Nutrition et Santé à bout de bras, aux végétariens, aux vegans, bref à tous, pardon de ce qui va suivre… Le pain bouchons gratiné est une totale aberration diététique, un suicide nutritionnel, un simple attentat contre ses artères. Mais qu’est-ce que c’est... [Lire la suite]
17 mai 2014

Cake salé au Sant-Eneour, au lard fumé, aux cornichons et au Muscadet: ça va faire du bruit dans Landerneau!

Sous l’éclatant soleil de mai, à l’issue d’un petit tour au marché et ses trésors de légumes de printemps et de fraises de pleine terre, petite balade dans Landerneau, et plus particulièrement dans le quartier Saint-Thomas, côté Cornouaille, c’est-à-dire sur la rive sud de l’Elorn qui tranche la ville en deux. Une fois traversé le pont habité, on constate que ce joli quartier rive gauche a également été durement touché par les inondations dont les stigmates ornent encore les bas de portes des habitations et des commerces. ... [Lire la suite]
26 décembre 2013

Poires Arlequin, Gruyère de grottes, noisettes du Gouezou torréfiées

« La modération est une chose fatale. "Assez" est mauvais comme un repas. "Trop" est bon comme un festin.  » (Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray) Donc, la première salve des festivités, bien négociée, tirée avec panache, laisse le champ à d’autres gourmandises… Les fruits et le fromage permettent d’explorer tous les horizons… Mais pourquoi choisir entre dessert et fromage ? Ici, les deux s’épousent, entre la poire et le fromage. Cette expression date d’avant 1660, du temps où l’on donnait une poire pour se rincer... [Lire la suite]