20 novembre 2016

Burgers de thon, cocos de Paimpol et graines de blé noir sous la dictée...

"La dictée est une musique, celle de la voix du maître qui insiste sur les liaisons, celle de la plume qui gratte le papier. Elle donne le rythme, parfois effréné, parfois lancinant, d'un pays sûr de lui, où l'histoire est figée, la géographie magnifiée, la famille idéalisée et surtout l'orthographe réglementée. Pourtant, la dictée est un univers d'hésitation, celle du bon accord, du doublement de consonne et de l'accent bien orienté. La dictée se présente inaltérable, intemporelle, mais elle évolue sans cesse, selon l'air du temps,... [Lire la suite]

04 novembre 2016

Les panna cotta au blé noir infusé dans du lait entier de Bretonne pie noir et gelée de pomme à la cannelle: c'est la rentrée!

Et voilà déjà les vacances de Toussaint derrière nous, trop vite passées à creuser les courges, à chasser les korrigans, à baratter aux moulins, à courir le bocage à la recherche de champignons et de châtaignes. La Cantine du Gouezou reprend du service auprès des candidates au concours de recrutement des professeurs des écoles… Avant de plonger toutes griffes et crocs dehors sur les subtilités de l’accord du participe passé ou affronter avec une belle sérénité les affres du théorème de Pythagore, on fond pour un dessert tout en... [Lire la suite]
16 février 2016

Potée du bout du monde: saucisses de Molène, chou de Lorient, carottes de sable, blé noir et oignons rosés de Roscoff

  Baisse des températures -qui sont tombées en dessous de 0 - et perspective d'un épisode neigeux: il n'en faut pas plus pour placer sur le poêle une confortable cocotte abritant une jolie potée qui bloblote gentiment en diffusant dans toute la maison de traîtreuses fragrances: chou de Lorient, carottes de sable, oignons rosés de Roscoff, saucisses de Molène, graines de blé noir de Sizun, lard fumé de Saint-Cadou... Un concentré de Finistère pour stagiaires méditerranéennes affamées. A dévorer de retour d'une petite balade... [Lire la suite]
06 septembre 2015

Variation breizh autour de la clam chowder: soupe de palourdes au blé noir, lard, pommes de terre, carottes et persil plat

Avec des cowboys plein les Monts d'Arrée, on ne pouvait, au Gouezou, pas passer à côté des gourmandises outre-Atlantique en furetant et en musardant, les sens en éveil au marché de Morlaix. Quelques palourdes sauvages de la baie de Morlaix, des pommes de terre, des carottes et l'extraordinaire persil plat de David de Commana et la poitrine salée, séchée et roulé de porc blanc de l'Ouest de Saint-Cadou... On a donc répondu à l'appel de la clam chowder de la côte Est dans une variation très breizh; soupe de palourdes au lard, aux... [Lire la suite]
04 juillet 2015

Le blé noir comme un Phénix: crème glacée de blé noir vanillée

Contrairement à ce que son nom laisse penser, le blé noir n'est pas une céréale mais une polygonacée, de la même famille que l'oseille ou la rhubarbe. Importé lors des croisades, il leur doit son nom de sarrasin, alors que la plante est originaire d'Asie, où elle a été domestiquée aux alentours de 2 600 avant Jésus-Christ. Cultivé dès le 12e siècle en Europe, le blé noir arrive en Bretagne au 15e siècle, et est popularisé par Anne de Bretagne. Sa culture se développe rapidement, tant il se plaît dans nos terres pauvres et acides.... [Lire la suite]
23 décembre 2014

La dinde aux marrons façon Cendrillon: courge rôtie farcie dinde, châtaigne, pomme, cèpe, blé noir. Un conte de fée gourmand...

  La dinde aux marrons est grand classique des tables de fin d’année et les convives n’ont pas trop d’une année pour s’en remettre… Ici, en voici une version façon contes de fées : la dinde et les marrons, en compagnie d’une farandole de gourmandises (poireaux, cèpes, graines de blé noir, dés de pommes, épices…), cuisent dans le ventre généreux d’une courge étonnante, la galeuse d’Eysine, couverte de pustules comme une sorcière et qui cache une fine chair orangée, fondante et toute douce. Bref, une citrouille-carrosse de... [Lire la suite]

07 décembre 2014

Des marchés de Noël en veux-tu, en voilà... et un hachis parmentier au poulet, blé noir et carottes

Il n’est pas trop tard pour aller profiter, entre deux discussions passionnantes avec des artisans et des créateurs d’un vin chaud brûlant d’épices à Hanvec ou encore à Daoulas. Bien loin des centres commerciaux, des grands magasins et des produits préemballés et formatés, une occasion de remplir la hotte du père Noël ou de se faire tout simplement plaisir –partant du principe qu’il n’y pas de mal à se faire du bien-. L’ancienne école de Daoulas ouvre donc par exemple bien largement ses portes aux artistes et artisans,... [Lire la suite]
20 octobre 2014

Randonnée sur l'estran en baie de Morlaix et soupe au sarrasin, cocos de Paimpol et lard fumé

  Soit une belle bande d’amis partis dès potron minet, croquenots chaussés, pour une belle randonnée entre ciel, terre et mer au fil de l’estran en baie de Morlaix : Locquénolé et la plus ancienne église du Finistère, Le Dourduff-en-mer et ses marins de yacht légendaires, les propriétés d’armateurs dans les pas de Corbière, la rivière de Morlaix qui rencontre la Manche au château du Taureau… De retour, éreintés et ravis, on s’attable tous ensemble, l’estomac dans les talons. So...nner alors vigoureusement du tocsin pour... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Variation iconoclaste autour du rougail morue: joues de cabillaud, kari Gosse, cocos de Paimpol et blé noir!

  Une température moyenne de 23,8° sur le Finstère nord en septembre.... Le soleil toujours présent, le mercure qui s’envole, un mois de septembre exceptionnel, du jamais vu depuis 1959… Il n’en faut pas plus pour donner aux produits régionaux des allures de cuisine des Mascareignes : ici une libre interprétation du rougail morue réunionnais avec des joues de cabillaud enflammées par le kari Gosse, des graines de blé noir et des cocos de Paimpol ! Et pour embraser le tout, un soupçon d’un excellent whisky... [Lire la suite]
16 juin 2014

Incontournable: le taboulé de blé noir du Gouezou

Jolie salade complète en technicolor, prompte à rassasier les randonneurs, le taboulé nous vient des rives méditerranéennes… Pas vraiment une spécialité des monts d’Arrée a priori donc. Sauf si… de retour du marché de Sizun… Des graines de blé noir torréfiées, des tomates-cerises du marché lentement séchées, une brassée de menthes, de ciboulette du jardin,  un joli bouquet de persil plat et de coriandre, une botte d’oignons nouveaux, des petites courgettes de chez Aurélien de Biodivy. Abracadabra ! Voilà un taboulé du... [Lire la suite]