22 mars 2017

Gomasio ou le Sel de la Terre

« Le Philosophe raconte, en mouvent la question pour quoy c'est que l'eaue de la mer est salée, que, au temps que Phébus bailla le gouvernement de son chariot lucifique à son filz Phaéton, ledict Phaéton, mal apris en l'art et ne sçavant ensuyvre la line écliptique entre les deux tropiques de la sphère du soleil, varia de son chemin et tant approchaz de la terre qu'il mist à sec toutes les contrées subjacentes, bruslant une grande partie du ciel que les Philosophes appellent Via lactea et les lifrelofres nomment le chemin... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 août 2014

La quête du Saint Graal: je veux des cornichons à l'aigre-douce!

  Pour fêter dignement une année d'existence du blog, il fallait une aventure, une vraie, un défi à relever, une quête avec tout plein de rebondissements haletants, d'adjuvants futés, d'opposants perfudes, bref, tous les éléments du schéma actanciel... Réaliser soi-même ses cornichons maison est un jeu d’enfant comme nous allons le voir. Le plus difficile dans cette affaire est … de trouver des cornichons frais ! Ce n’est en effet pas une mince affaire et, au Gouezou, n'écoutant que notre courage, nous avons... [Lire la suite]
02 mars 2014

Achards de citrons: du soleil dans un p'tit pot!

  Les achards (étymologie du malais atchar ou du persan atchãrd) sont une spécialité culinaire créole qui accompagne les carris. Utilisée par les marins portugais pour conserver les aliments, la recette a essaimé dans tout l'océan Indien et même le Pacifique. On en retrouve par exemple en Nouvelle-Calédonie (notamment achards de légumes, de bambou, de citrons et de trocas). Les achards de légumes sont un vrai délice de fraîcheur, de chaleur et de croquant et s’invitent volontiers tout simplement dans un sandwich (c’est par... [Lire la suite]
17 décembre 2013

C'est tout un art, d'être un canard: magret fumé séché aux poivres

  « C’est tout un art d’être canard ! » En salade gourmande promptement assemblée, sur des pâtes fraîches avec des noisettes concassées torréfiées, à picorer à l’apéritif autour d’une bonne bouteille et d’une poignée d’amis : le magret fumé et séché se prête à toutes les variations gourmandes.  Pour couper court aux polémiques sur le sort infligés aux palmipèdes gavés –sort dont on ne préoccupe d’ailleurs qu’à quelques jours des libations de fin d’année-, consommons résolument  local et... [Lire la suite]