04 novembre 2016

Les panna cotta au blé noir infusé dans du lait entier de Bretonne pie noir et gelée de pomme à la cannelle: c'est la rentrée!

Et voilà déjà les vacances de Toussaint derrière nous, trop vite passées à creuser les courges, à chasser les korrigans, à baratter aux moulins, à courir le bocage à la recherche de champignons et de châtaignes. La Cantine du Gouezou reprend du service auprès des candidates au concours de recrutement des professeurs des écoles… Avant de plonger toutes griffes et crocs dehors sur les subtilités de l’accord du participe passé ou affronter avec une belle sérénité les affres du théorème de Pythagore, on fond pour un dessert tout en... [Lire la suite]

17 juillet 2016

Fromage frais maison au lait entier de Bretonne pie noir, tomates cerise confites, ail nouveau, herbes fraîches

« À ce moment, la brillante lumière du soleil tomba dans l'Océan, entraînant la nuit noire sur la terre. Les Troyens virent à regret disparaître la lumière, mais les Grecs, eux, accueillirent la nuit avec joie. » (Homère, L’Iliade et l'Odyssé) Des concerts dans la fournaise des Vieilles Charrues aux déambulations torrides sur les quais de Brest 2016, ce début d’été en autoclave hyperactive éreinte nos hôtes, ravis, hâlés et harassés. Un apéritif fraîcheur comme un refuge dans la quiétude languide de la terrasse du... [Lire la suite]
05 juin 2016

Panna cotta salée au chèvre sec et salade de poivrons confits à l'aigre-douce: le printemps en pente douce...

La Cantine du Gouezou qui boude, en mode sans œuf et sans poulette après le passage dévastateur du renard. Alors pour entamer la dernière ligne droite des concours et terminer l'année gourmande pour les candidats épuisés, une panna cotta soyeuse et fraîche au chèvre avec une petite salade aigre-douce de poivrons mi-cuits à la sauge officinale. Pas besoin d’œuf. Et toc !   Pour 6 verrines d'entrée à 8 verrines apéritives: 200ml de lait entier de vache Bretonne pie noir 200ml de crème fraîche liquide de vache Bretonne... [Lire la suite]
07 janvier 2016

Mille-feuilles à l'ananas confit au caramel d'épices: le réchauffement climatique, c'est tout de suite!

  De toutes les passions, la plus compliquée, la plus difficile à pratiquer supérieurement, la plus inaccessible au commun, la plus sensuelle au vrai sens du mot, la plus digne des artistes en raffinements, est assurément la gourmandise." Guy de Maupassant, Amoureux et primeurs,1881. Si l'hiver offre de trésors potagers magnifiques, comme les multiples choux, les étonnantes courges et les bouquets verts de blettes, d'épinards ou de poireaux, il faut bien reconnaître que l'hémisphère nord n'est pas gâté côté fruits. Les... [Lire la suite]
09 novembre 2015

Panna cotta au pioka et au yaourt au lait entier de vache Bretonne pie noir: Terremer 100% Breizh !

  Pour réaliser ces panna cotta 100% breizh –on n’est pas à un paradoxe gastronomico-géographique près-, le défi à relever est d’employer des produits strictement issus de la terre et de la mer bretonne : contribution de la terre avec du lait entier bio et cru de vache Bretonne pie noir et des yaourts  maison réalisés avec le même lait et participation maritime avec un gélifiant chipé sur l’estran.   Deux algues peuvent être utilisées pour la réalisation de ce dessert fondant, soyeux et acidulé: le pioka,... [Lire la suite]
07 octobre 2015

La panna cotta de Quentin au miel de Judée et à la rhubarbe vanillée !

Pour accueillir un petit Quentin qui a vu le jour au tout premier jour d'octobre, une petite crème toute blanche, une panna cotta des Monts d’Arrée au lait entier de Bretonne pie noir, au délicieux et très crémeux miel de Judée (un grand merci à Alain) et à la compote aigrelette de rhubarbe adoucie d’une touche de vanille Bourbon : voilà un dessert très rafraîchissant sous le blanc soleil d’octobre… Une gourmandise soyeuse et parfumée  pour accueillir une nouvelle petite vie…  Que sa maman Virginie, lichouse... [Lire la suite]

23 septembre 2015

Une jolie tarte dorée d'automne à la crème brûlée vanillée, à la cannelle et au caramel et quelques vers d'Anjela Duval

 "Mes vers je les écris avec le soc de la charrue  Dans la chair vivante de ma Bretagne, sillon après sillon  — J’y dissimule des graines d’or —  Le Printemps en fera des poèmes :  Mers d’émeraude ondulant dans la brise  L’été en fera des étangs d’épis  Le vent d’août les mettra en musique  Et le chœur de la batteuse me chantera  Les journées ardentes du huitième mois  Les journées de peine de poussière de sueur.  Mes Poèmes sacrés et… méprisés !"  (Anjela... [Lire la suite]
24 juillet 2015

Comme un riz au lait, graines de blé noir au lait de vache Bretonne pie noir et vanille Bourbon: de l'équilibre...

Alors qu’à nouveau les campagnes grondent, que les tracteurs et le fumier se rappellent au bon souvenir des ronds-points fleuris urbains, que porcs et génisses déambulent avec étonnement dans les allées carrelées des grandes surfaces, c’est vendredi. Nous, ici, on aime beaucoup le vendredi. Quittons le Gouezou en fin de journée, pour notre troménie hebdomadaire vespérale, de clochers en clochers, comme autant d’amers… Nous traversons le bourg de Saint-Sauveur, longeant la très belle église éponyme du XVIIème siècle, puis la... [Lire la suite]
04 juillet 2015

Le blé noir comme un Phénix: crème glacée de blé noir vanillée

Contrairement à ce que son nom laisse penser, le blé noir n'est pas une céréale mais une polygonacée, de la même famille que l'oseille ou la rhubarbe. Importé lors des croisades, il leur doit son nom de sarrasin, alors que la plante est originaire d'Asie, où elle a été domestiquée aux alentours de 2 600 avant Jésus-Christ. Cultivé dès le 12e siècle en Europe, le blé noir arrive en Bretagne au 15e siècle, et est popularisé par Anne de Bretagne. Sa culture se développe rapidement, tant il se plaît dans nos terres pauvres et acides.... [Lire la suite]
24 juin 2015

Vent de fraîcheur sous le soleil exactement avec une crème glacée vanillée et une compotée fraîche de fruits rouges du verger!

  Le soleil a pris ses quartiers d’été sur les Monts d’Arrée… Et, au long des sentiers de randonnées, dans les sous-bois au long de l’Elorn, dans les écuries, il fait chaud ! Une petite crème glacée vanillée maison s’impose donc, qu’accompagnera l’acidulé de fruits rouges tout juste cueillis et compoté au sucre de canne. C'est toujours ça que les merles n'auront pas. Une merveille glacée, rafraîchissante, soyeuse à déguster sous le soleil exactement…   Pour 4 coupes et autant de randonneurs en surchauffe : ... [Lire la suite]