23 mai 2018

Le Symbole, l'Humiliation, la Délation et un petit crottin de chèvre confit et rôti aux herbes et au miel...

La parole, c’est le pouvoir; prendre la parole, c’est prendre le pouvoir. L’unanimité des témoignages ne laisse aujourd’hui aucun doute : sous la IIIème République, l’obligation scolaire dans la Bretagne profondément rurale va de pair très étroitement avec l’interdiction de parler le breton à l’école, et ce dès la fin du XIXème siècle. On assiste dès lors à l’émergence de l’école de l’humiliation et de la délation. En effet, face aux bretonnants immensément majoritaires dans cette Bretagne très rurale de la fin de ce siècle... [Lire la suite]

29 octobre 2017

Des simples pommes de terre rôties aux herbes de l'Arrée pour une Alouette comme une étoile filante...

« Dans les tourbières, Dans les bruyères, Vont les damnés. Vaines prières, Des cimetières De conjurés…   Des âmes pleurent, Des espoirs meurent Dans le néant. Des morts se leurrent, D’autres effleurent L’enfer béant ! Toute tristesse Devient détresse Dans les marais. Nulle tendresse, Nulle caresse N’y fut jamais. (…) Mon cœur s’abuse, Mon esprit s’use Et chaque soir Plus je m’accuse, Plus je m’excuse D’un grand espoir." (Le Chant des Marais, Fañch Abgrall) Il était une fois -en 1906 pour être... [Lire la suite]
17 septembre 2017

Prestige et ensorcellement des crêtes de l'Arrée, cheesecake aux herbes des landes et tomates confites

Les landes de l’Arrée sont « le pays de prédilection de l’ajonc, du genêt, de la bruyère, du thym et de toute la minuscule flore aromatique des terres pauvres. » A ceux qui pensent qu’elles sont stériles, Anatole Le Bras, dans La Bretagne (1928), rétorque par la profusion et l’exubérance : "A la saison tiède, l’atmosphère est saturée de subtils arômes qu’elles exhalent, de ces « odeurs fines » si vantées par les auteurs de nos chansons populaires et qui sont proprement le parfum de la Bretagne, l’essence... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 avril 2017

Jambon de boeuf façon gravlax... Quand la gastronomie s'amuse avec les beaux produits!

Si pour le philosophe Théodore Zeldin, « la gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur », elle doit s’appuyer sur de solides alliés inspirés que sont les producteurs sans lesquels rien n’est possible … La curiosité de l'homme gourmet n'a pas seulement raison d'avoir pour objet l'étude du rapport entre sa bouche et son ventre, ou celle saisissante entre les forces de la nature et celles d'un fourneau ; elle est plus excitée encore par le spectacle de l'assiette laissé au sens le plus perfide... [Lire la suite]
10 juillet 2016

Chumichurri, une sauce à mettre à toutes les sauces! Les Monts d'Arrée aux allures de Patagonie...

Le chimichurri est un concentré d’herbes fraîches, épicées et vinaigrées. Son acolyte est la viande grillée, mais il est également délicieux dans un sandwich. Ce condiment sud-américain à base d’herbes fraîches aromatiques, d’ail et de piment, est originaire d'Argentine et d'Uruguay, mais il est également utilisé aussi plus au nord jusqu'au Nicaragua et au Mexique . Cette savoureuse variante, à la fois fraîche et brûlante, de la salsa verde doit son nom assez rigolo et qui sonne comme une joyeuse onomatopée, à des histoires qu’on... [Lire la suite]
20 juin 2016

C'est l'été! Ou presque. Galettes de courgette et marjolaine

C’est l’été ! C’est écrit ! Le temps des balades au marché, panier au bras, furetant au fil de montagnes fruits, de légumes et d’herbes fraîches ensoleillés. Le temps des retours de la plage, le feu aux joues et au front, pieds nus, en paréos et du sable dans le maillot. Le temps des longues soirées en terrasse à picorer ces jolies galettes végétariennes. Il pleut ? Ah bon ?   Pour deux grosses galettes un peu comme des steaks hachés tout verts, tout droits venus du marché de Sizun: 1 petite courgette ... [Lire la suite]

27 juillet 2015

Klevet’vez ar gazek-koad, seblant dour zo moarvat! Pluie, pic-vert et tarte ensoleillée aux légumes d'été!

« Le beau et le mauvais temps sont choses relatives. S’il pleut souvent en Bretagne, mais cependant un peu moins qu’en Irlande, c’est une histoire d’héritage et de géographie… Climat tempéré et humide de type océanique, à la formule consacrée des météorologues s’ajoute la nature du sol. Les schistes, les grès et les granites, toutes roches acides, rendent les sols peu perméables. La pluie ne fait donc pas que tomber, elle ruisselle et gonfle quinze mille kilomètres de rivières. (…) Klevet’vez ar gazek-koad, seblant dour zo... [Lire la suite]
05 avril 2015

Joyeuses Pâques et grillades de boeuf aux épices à tagine

  Le voici le voilà, ce soleil tant attendu ! Et un déjeuner pascal en terrasse, barbecue et bœuf aux épices méditerranéennes… ça sent bon les grillades, les longs week-ends ensoleillés et le printemps ! Premier barbecue de l'année après une bonne ballade sur le site du Cairn de Barnenez inondé de soleil. Apéritif ensoleillé, le temps que les braises atteignent une épaisseur confortable dans la cuve du barbecue.   500 gr de rumsteak de bœuf Bretonne pie noir 4 cuillères à soupe d’huile d’olive bio 2 cuillères... [Lire la suite]
11 août 2014

Sauce tomate: une vie après la vie...

Difformes, tâchées, piquées, tavelées, cabossées et meurtries… Que faire de grosses tomates, authentiques cœurs-de-bœuf bio, un peu trop mûres et laissées pour compte au profit d'homonymes plus présentables? Intéressante alternative à la poubelle ou au compost, la sauce tomate sauve ces belles déchues… Les voilà compotées et confites, emprisonnées dans des bocaux de récupération… Il y a une vie après la vie donc. Au moins pour les tomates et les bocaux…   Pour deux à trois bocaux (ou plus, selon la taille des bocaux et l’état... [Lire la suite]
24 juin 2014

Focaccia tomates cerises et poivrons marinés: délicieux chaud, tiède ou froid mais avec des amis!

En-cas joyeux et coloré à partager, la focaccia se prête à toutes les variations et se déchire du bout des doigts, un petit verre bien frais à portée de main. Sur la base, une pâte à pain enrichie d’une belle huile d’olive et d’herbes du jardin, on jette ce qu’on a sous la main, pourvu que ce soit bon et beau. Facile donc de réinventer cette sorte de tartine géante, délicieuse chaude, tiède ou froide, mais  avec des amis !   Pour une belle brassée d’amis (4 à 6 suivant les appétits) : Pour la pâte à... [Lire la suite]