21 août 2017

Coques aux cocos. Parce que c'est rigolo...

 Avec l’arrivée des Cocos de Paimpol sur les étals, se profilent la fin de l’été et la faim des haricots… Avec son nom rigolo qui sonne comme une blague de cour d’école maternelle –le comique de répétition s’y épanouit joyeusement-, le coco paimpolais est une légumineuse tout à fait délicieuse, saisonnière et éphémère. Pour l’apprécier à sa juste mesure, foin de complications, le choix de la simplicité s’impose comme une évidence tranquille. On peut le faire rencontrer, au creux d’une cocotte, une foule de compagnons d’armor... [Lire la suite]

10 juillet 2017

Marion du Faouët, la Compagnie de Finfond et des petits pains fourrés aux légumes et aux herbes

La bourse ou la vie ? La vie de Marion du Faouët, dépassant le banal fait-divers historique, est follement romantique au cœur d’une Bretagne obscure dans un siècle qui n’apporte pas les Lumières à tout le monde. En ce début de XVIIIème siècle, la Bretagne connait des crises importantes de mortalité. La misère marque de son empreinte les populations exsangues. Stéphane Perréon dans « L’armée en Bretagne au XVIIIème siècle » cite l’exemple de la région de Landerneau où 89 % des hommes qui tirent au sort pour entrer dans les milices... [Lire la suite]
06 juillet 2017

Bouillon de onze heures, soupe aux herbes et arsenic

On le sait, le génie breton –et celui des Bretonnes surtout- s’épanouit sur une palette infinie de domaines, de la littérature à la musique, en passant par la cuisine, la piraterie ou la pédagogie. Il n’y a donc pas de raison que le crime ne fasse pas partie des cordes à l’arc des Bretonnes. Sorcière dérangée, Hélène Jégado qui tutoyait l’Ankou, défraya la chronique de son temps et fut sans doute la plus grande tueuse en série française du XIXème siècle, la plus terrifiante meurtrière de tous les temps, reléguant dans l’imaginaire... [Lire la suite]
17 juillet 2016

Fromage frais maison au lait entier de Bretonne pie noir, tomates cerise confites, ail nouveau, herbes fraîches

« À ce moment, la brillante lumière du soleil tomba dans l'Océan, entraînant la nuit noire sur la terre. Les Troyens virent à regret disparaître la lumière, mais les Grecs, eux, accueillirent la nuit avec joie. » (Homère, L’Iliade et l'Odyssé) Des concerts dans la fournaise des Vieilles Charrues aux déambulations torrides sur les quais de Brest 2016, ce début d’été en autoclave hyperactive éreinte nos hôtes, ravis, hâlés et harassés. Un apéritif fraîcheur comme un refuge dans la quiétude languide de la terrasse du... [Lire la suite]
10 juillet 2016

Chumichurri, une sauce à mettre à toutes les sauces! Les Monts d'Arrée aux allures de Patagonie...

Le chimichurri est un concentré d’herbes fraîches, épicées et vinaigrées. Son acolyte est la viande grillée, mais il est également délicieux dans un sandwich. Ce condiment sud-américain à base d’herbes fraîches aromatiques, d’ail et de piment, est originaire d'Argentine et d'Uruguay, mais il est également utilisé aussi plus au nord jusqu'au Nicaragua et au Mexique . Cette savoureuse variante, à la fois fraîche et brûlante, de la salsa verde doit son nom assez rigolo et qui sonne comme une joyeuse onomatopée, à des histoires qu’on... [Lire la suite]
22 mai 2016

Xtrem Race, cow-boy attitude et tourte de porc aux asperges, à la pistache et à la sauge

Une belle compétition a réuni aujourd’hui à Randoloisirs la fine fleur des cavaliers des Monts d'Arrée et d'ailleurs. Jeunes et moins jeunes cavaliers ont mené les patientes montures à l'assaut d'une série d'obstacles improbables: gigantesque animal orange façon Jeff Koons, troupeau d'ânes narquois, drapeaux claquants, bouée, douves, cloche... Rien n’aura été épargné à Penkalet, Chouchik ou Feulook sous l'œil admiratif des amateurs éclairés, les hourras des aficionados déchaînés et le regard perplexe des néophytes... [Lire la suite]

12 avril 2016

Meatloaf des Monts d'Arrée: porc blanc de l'Ouest, citron, romarin et pistache!

Meatloaf à l’américaine ou polpettone à la sicilienne, on choisira le nom que l’on souhaite pour désigner ce joli plat convivial et parfumé, pourvu qu’on laisse de côté l’expression française « pain de viande » d’une effrayante laideur et qui couperait l’appétit à Gargantua… Donc, cet assemblage parfumé et rôti, diablement délicieux et génialement économique, qui cuit lentement en totale autonomie à four doux, satisfait des hordes de randonneurs, pédestres comme équestres, à l’issue d’une harassante journée, se... [Lire la suite]
15 octobre 2015

Les champignons d'Alice et terrine de porc banc de l'Ouest aux noisettes et aux cèpes

Positif, mais dangereux et imprévisible, le champignon est, au départ, source d’angoisse pour Alice dans Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, tout comme les métamorphoses de l’enfance, mais il marque son passage à la maturité : la stabilisation des transformations de son corps d’enfant et l’acquisition d’un pouvoir sur sa propre vie. Sur le plan narratif, le champignon est un adjuvant dans la quête de l’héroïne ; il lui permet de prendre en charge sa taille jusque-là instable et source de nombreux obstacles. En... [Lire la suite]
06 septembre 2015

Variation breizh autour de la clam chowder: soupe de palourdes au blé noir, lard, pommes de terre, carottes et persil plat

Avec des cowboys plein les Monts d'Arrée, on ne pouvait, au Gouezou, pas passer à côté des gourmandises outre-Atlantique en furetant et en musardant, les sens en éveil au marché de Morlaix. Quelques palourdes sauvages de la baie de Morlaix, des pommes de terre, des carottes et l'extraordinaire persil plat de David de Commana et la poitrine salée, séchée et roulé de porc blanc de l'Ouest de Saint-Cadou... On a donc répondu à l'appel de la clam chowder de la côte Est dans une variation très breizh; soupe de palourdes au lard, aux... [Lire la suite]
04 septembre 2015

Le steak tartare des Monts d'Arrée: onglet de pie noir, pommes sauvages et éclats de noisettes torréfiées...

  Ami vegan, passe aimablement ton chemin et va en paix car ce steak tartare des Monts d'Arrée va te faire du mal... Réalisé à partir d'onglet de Bretonne pie noir coupé au couteau, assaisonné d'un joli jaune d'œuf du jour, de pommes sauvages coupées en dés, de noisettes torréfiées concassées, d'un filet d'huile de noisette, de piment pilé, de fleur de sel de Guérande et d'une petite brassée d'herbes du jardin, on s'y adonne, toutes canines dehors, avec dans le regard des réminiscences paléolithiques... Se dire qu'on irait bien... [Lire la suite]