09 octobre 2017

Les petits riens, le bonheur tout simple, une crème de poivron au chorizo et une poignée d'amis...

" Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages." (Barbey d’Aurevilly) Il est des petits riens qui marquent l’histoire d’une vie, d’un mouvement. Des petits riens que nous mesurons chemin faisant, dans des récits lus ou entendus. Des petits riens qui témoignent d’une présence à l’autre, aux autres. Des petits riens qui ont chacun une saveur bien particulière. Acides, sucrés, salés, ils assaisonnent nos existences et les éclaboussent de grands éclats de vie. Serait-ce ça, le bonheur? Le bonheur des petits... [Lire la suite]

13 août 2015

Moules tomates et pimenton à bord d'Amzer'Zo !

  Quitter le quai 9 ¾ du port du Bloscon à Roscoff au petit matin, glisser le long d’un géant blanc, à quai entre deux traversées de la Manche, laisser à bâbord l’île de Batz qui s’éveille, couper le moteur, puis, dans un silence bruissant, le nez au vent, hisser la grand ’voile, le foc puis la trinquette. Les effets conjugués des courants de la Penzé, de la marée descendante et d’un vent d’ouest soutenu génèrent une houle désordonnée et mutine. Jouer à saute-moutons à bord d’Amzer’Zo avec Eric, le patron, à la barre. Et filer... [Lire la suite]
07 juin 2015

Comme une paella des Monts d'Arrée, de retour du concours de jeunes poulains à l'Equipole de Landivisiau...

  Même pas peur! Les poulains de l'élevage Kernine ont tout donné, cédé à tous les caprices des humains, supporté les situations les plus improbables, sous le joli soleil de l'Equipole de Landivisiau. Mer jolie de bouteilles en plastique et sardines moirées bruissant dans le vent d'Est, bouteilles de plastiques aux couleurs acidulées en éolienne décalée, épouvantails de carnaval, jets d'eau taquins, mare aux canards en plastique. Belle patience de leur part dans un océan d'empathie pour leurs propriétaires aux étranges lubies...... [Lire la suite]
30 décembre 2014

Jambalaya au coin du feu: le Yeun Elez comme un bayou

Bien loin des bayous louisiannais, les landes humides du Yeun Elez ont pris ces derniers jours des allures givrées de permafrost… Et les chaussures de marches font crisser les herbes blanchies par le froid à l'occasion d'une magnifique randonnée glacée qu’éclaire un soleil blanc horizontal sous un ciel céruléen… Et de retour au Gouezou, un jambalaya brûlant : gambas, saucisses fumées, poulet, tomates, poivron et piment cuits dans un riz parfumé d’épices.     Une marmite pour 8 randonneurs: 600 gr de blancs de... [Lire la suite]
30 juin 2014

Effilochée de porc épicée: un petit cochon qui prend son temps et tient ses promesses...

  Pour garnir des hamburgers maison en terrasse ou de solides sandwiches en randonnée, équestre ou pédestre, l’effilochée d’échine de porc tient toutes ses promesses. Variations à partir d’une recette traditionnelle anglo-américaine, ce porc confit d’épices et de jus et gelée de pommes du Gouezou cuit à feu très doux très longtemps : un petit cochon qui prend son temps.   Pour une dizaine d’affamés sur le bord du chemin : 1,5 kg de rôti de porc blanc de l’Ouest dans l’échine 1 gros oignon rosé de Roscoff ... [Lire la suite]
16 juin 2014

Petites pizzas comme en sandwiches pour une remontée de l'Aulne canalisé à bord de Korriganez...

Des petites pizzas comme des pains pita, croustillantes et dorées, parfumées à l’huile d’olive, et qu’on glisse dans le sac à dos avec des crudités et du fromage pour un pique-nique au fil de l’Aulne canalisé… Ses écluses rouvrent les unes après les autres après des travaux de remise en navigation : les tempêtes hivernales successives avaient en effet considérablement dégradé la voie navigable et empêché donc toute navigation. Bonne nouvelle pour Korriganez, la péniche hollandaise de Linda qui a pris ses quartiers d’été à... [Lire la suite]
15 octobre 2013

Keftas parfumés: encore du soleil dans l'assiette!

Insidieusement, par petites touches impressionnistes, l’automne s’installe. Il y avait bien depuis quelques temps des indices concordants : l’apparition des belles courges joufflues sur les étals, les timides gelées au petit matin, les pommes et les châtaignes, les cèpes qui s’invitent dans les sous-bois… On ne voulait pas vraiment y croire. Rien de franchement désagréable si ce n’est le mercure qui chute chaque jour un peu plus, le jour qui tarde à poindre alors qu'il faut se lever, qui se couche en catimini alors qu'on a... [Lire la suite]