01 avril 2017

Chasse au dragon, gelée magique et poisson d'avril!

De Saint-Georges à nos jours, l’homme a toujours défié le plus grand prédateur qui soit, le dragon. Pour sa survie, mais aussi par nécessité afin de pouvoir profiter des matières premières exceptionnelles qu’il fournit, et enfin pour le prestige. Quand on vit dans les Monts d'Arrée, entre loups et dragons, on n'est jamais trop prudent et il est sage de bien connaître ce redoutable prédateur qui rôtit, l’œil ténébreux et la gueule de braise, les randonneurs imprudents, c’est une simple question de survie. Pour l’édification des... [Lire la suite]