08 juin 2016

Un authentique petit coeur de beurre: beurre de framboise au poivre timut

  « Une sorte de banalité nationale a supplanté une originalité obstinée. Y compris à table. Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. C’est pourquoi je fais une relative fixation sur le beurre. (…) Avant, chaque ferme avait un beurre particulier, par le goût, la couleur. Il était blanc l’hiver, très coloré aux beaux jours, quand l’herbe riche enrichit le lait. Il est devenu uniforme, et le beurre « de ferme » est devenu une denrée rare et chère, les initiés s’en procurent encore par petites quantités... [Lire la suite]

19 mai 2016

Crabe mousse au citron vert, coriandre et pointes d'asperge pour des p'tits mousses qui n'avaient ja ja jamais navigué, ohé ohé!

Avec une saison très courte annonciatrice des beaux jours, l’araignée mousse est une gourmandise de printemps d’une belle fraîcheur iodée. C’est toutefois un crustacé qui se mérite car, après l’avoir glané au détour d’une forêt de laminaires à Camaret, il faut l’occire à la vapeur puis dépiauter ce diablotin rouge avec une patience d’ange, un maillet et une fourchette à crustacé … Certes, le crabe mousse est délicieux, partagé sans façon autour d’une tablée d’amis, avec du pain, du beurre demi-sel et un bon verre de... [Lire la suite]
13 mars 2016

Pêche à pied et grande marée: coquilles Saint-Jacques endives, oignons et fruits de la passion

  Les grandes marées sont une chouette occasion d’arpenter l’estran l’air affairé avec un équipement qui fleure bon les beaux jours : seau, couteau, râteau… Une échappée belle, le nez au vent, qui, respectueuse de l’environnement évidemment, permet également avec les plus jeunes d’offrir une belle tranche de partage des connaissances et de transmission des savoirs… Coquilles Saint-Jacques et pétoncles, bouquets et étrilles, huîtres et moules, mais aussi flot et jusant, pleine mer et basse mer, marnage et estran… Sans compter... [Lire la suite]
29 janvier 2016

Fricassée de joue de lotte aux pomelos pour les Gras de Douarnenez !

  Les Gras de Douarnenez remontent à 1835.  A l'origine, le mardi-gras symbolise le passage d'une période où l'on mange gras à une période où l'on mange maigre (le Carême). A Douarnenez, cette signification religieuse se double d'une signification plus locale. Pour les Douarnenistes, c'est aussi l'occasion de fêter la fin de l'hiver durant lequel les pêcheurs ont peu travaillé. Tout commence le samedi avec l'intronisation du Den Paolig, symbole emblématique de la fête, le Den Paolig (pauvre homme en français) est le... [Lire la suite]
15 juin 2015

Mi soleil, mi ombre: chaud-froid de fraises flambées anis et poivre timut sur un sorbet citron et verveine citronnelle!

  On est encore loin ici des températures caniculaires mais on s’y prépare avec un très grand sérieux… Et comme il fait encore un peu frais, il faut bien l’avouer, voici un dessert qui pare à tous les éventualités grâce au double effet chaud et froid ! Aucune faute de goût au Gouezou ! C’est l’occasion de réaliser un joli sorbet au citron finement parfumé à la verveine citronnelle tout droit venue du jardin des simples de Virginie ! Très facile à réaliser, avec ou sans sorbetière, mais avec un congélateur (ce... [Lire la suite]
25 février 2015

Crevettes sautées au poivre timut et ananas Victoria: un aller simple pour les Mascareignes!

  Fête vietnamienne du Têt ou nouvel an chinois, toutes les occasions sont bonnes au mois de février, alors qu’on se languit de la lumière et des couleurs, de mettre du soleil et des parfums d’ailleurs dans les assiettes. Certes, le bilan carbone en prend un coup, car on ne trouve pas de crevettes géantes tigrées en baie de Morlaix et on peine à obtenir des ananas Victoria corrects dans les Monts d’Arrée. Imaginons donc que crevettes, ananas et poivre timut ont partagé un même billet d’avion… Quoiqu’il en soit, cette belle... [Lire la suite]
16 août 2013

Sirène et camembert chaud noisettes basilic

"Il y a beaucoup de sorciers en Bretagne, du moins c'est ce que je devrais croire d'après le témoignage à peu près universel. Un homme riche me disait hier avec un fond d'aigreur mal dissimulée: "Pourquoi est-ce qu'il y aurait plus de magiciens en Bretagne que partout ailleurs? Qui est-ce qui croit maintenant à ces choses-là?" J'aurais pu répondre: "Vous le tout premier." " Stendhal, Mémoires d'un touriste. Et chaque jour, la population de Sizun vaque à ses occupations sous le regard impavide d'un bien étrange bestiaire:... [Lire la suite]