29 octobre 2018

Elisa Mercoeur, les Grands Hommes et une verrine multicolore et parfumée!

« Lorsque je vins m’asseoir au festin de la vie, Quand on passa la coupe au convive nouveau, J’ignorais le dégoût dont l’ivresse est suivie, Et le poids d’une chaîne à son dernier anneau. » (Elisa Mercoeur) C’est dans un pays meurtri par l’orage révolutionnaire -et alors que la lame de la guillotine n’a pas encore séché au lendemain de la Terreur- que voit le jour l’étoile filante bretonne du Romantisme français. L’histoire retiendra simplement qu’une petite fille vit le jour au mitan de 1809, une plume délicate greffée au... [Lire la suite]

23 mai 2018

Le Trans-Cordillère des Monts d'Arrée, la gare de Kerbrézel, des wraps de blé noir au chèvre rôti, au poulet et aux herbes

« Peut-être le bonheur n'est-il que dans les gares ? On a cherché longtemps, longtemps. » (Pérec) Pour la Bretagne, se déplacer semble avoir toujours été une obsession si l’on en juge sa diaspora semée aux quatre vents du monde. Sentiers et chemins, voies maritimes et quatre-voies, fleuves et canaux, gabarres et ferries, on en oublierait presque l’entrelacs de voies ferrées dont il ne reste guère aujourd’hui que les lignes TGV qu’aimante la gare Montparnasse. Et pourtant, il y eut autrefois, il n’y a pas si longtemps au fond,... [Lire la suite]
05 juin 2016

Panna cotta salée au chèvre sec et salade de poivrons confits à l'aigre-douce: le printemps en pente douce...

La Cantine du Gouezou qui boude, en mode sans œuf et sans poulette après le passage dévastateur du renard. Alors pour entamer la dernière ligne droite des concours et terminer l'année gourmande pour les candidats épuisés, une panna cotta soyeuse et fraîche au chèvre avec une petite salade aigre-douce de poivrons mi-cuits à la sauge officinale. Pas besoin d’œuf. Et toc !   Pour 6 verrines d'entrée à 8 verrines apéritives: 200ml de lait entier de vache Bretonne pie noir 200ml de crème fraîche liquide de vache Bretonne... [Lire la suite]
17 janvier 2016

Une soupe du monde généreuse et parfumée: soupe cajun en mode jambalaya !

« C’est partout dans le monde que l’on a redoublé d’inventivité à partir des produits de la terre, des forêts ou des rivières. Partout, on a fabriqué des soupes parce que c’est un plat économique, parfait pour les grandes tablées familiales. Et puis, quand on est un peu plus nombreux, il y a toujours un litre d’eau et quelques pommes de terre à ajouter dans la marmite. Aujourd’hui, autour de la grande table de cet album, vous êtes invités à partager un peu plus que des vitamines et des calories revigorantes : du ... [Lire la suite]
13 août 2015

Moules tomates et pimenton à bord d'Amzer'Zo !

  Quitter le quai 9 ¾ du port du Bloscon à Roscoff au petit matin, glisser le long d’un géant blanc, à quai entre deux traversées de la Manche, laisser à bâbord l’île de Batz qui s’éveille, couper le moteur, puis, dans un silence bruissant, le nez au vent, hisser la grand ’voile, le foc puis la trinquette. Les effets conjugués des courants de la Penzé, de la marée descendante et d’un vent d’ouest soutenu génèrent une houle désordonnée et mutine. Jouer à saute-moutons à bord d’Amzer’Zo avec Eric, le patron, à la barre. Et filer... [Lire la suite]
01 août 2015

La paëlla finistérienne du retour de pêche à pied, grandes marées et saucisses de Molène

  Retour de plage... La côte nord, ses longues plages, ses cailloux jetés dans ses baies aux allures de lagons septentrionaux, ses sables blonds et dorés, ses eaux translucides et turquoise... Une bonne douche, serviettes et maillots rincés étendus au soleil du couchant, un apéritif en terrasse, cartes et guides en mains pour programmer la journée qui suit. Puis un riz au four confortable, façon paëlla finistérienne, légumes du marché, kari Gosse, crevettes victorieusement capturées sur l'estran et saucisses de Molène fumées... [Lire la suite]

11 février 2015

L'homme est un loup pour l'homme: agneau grillé au kari Gosse et au miel

Compère Loup s’apprête à sortir du bois très prochainement dans les Monts d’Arrée avec une belle journée frisson pour les petits et les grands à l’initiative du Musée du Loup du Cloître-Saint-Thégonnec et ADDES. Au programme de cette effrayante journée, la découverte de Maître Ysengrin, figure archétypale de la littérature de jeunesse, riche de profils aujourd’hui multicolores : le loup dévoreur, le loup idiot, le loup végétarien, le loup gentil… Il y en a désormais pour tous les goûts. Mais ce ne fût pas toujours le cas et... [Lire la suite]
07 février 2015

Poulet au pimenton, à l'orange amère et à l'huile essentielle de thym: les couleurs et saveurs du sud au coeur de l'hiver!

  Vite assemblé, glissé au four et oublié quelques temps, ce plat généreux remporte au cœur de l’hiver un vif succès : coloré, parfumé et épicé, il lève un voile impatient sur l’été avec des produits d’hiver. Une gageure réconfortante au fond…   Pour 6 à 8 personnes : Un beau poulet (d’au moins 1,5 kg, voire 2 kg) ½ chorizo fort (environ 100 gr) Une tête d’ail 2 oignons rosés de Roscoff Un poivron rouge (frais en saison ou ici, coupé en lanières et congelé) 250 gr de tomates cerises (fraîches en saison... [Lire la suite]
24 août 2014

Oignons rosés de Roscoff en ragoût de cocos de Paimpol... et un petit peu de cochon, de tomate et de basilic!

Alors que la fête de l’oignon rosé bat son plein à Roscoff, que les cocos de Paimpol s’installent sur les étals et que le soleil boudeur invite plus à la randonnée le nez au vent qu’au farniente sur le sable blond, voici un plat qui emprisonne dans une cocotte les saveurs de l’été : oignons rosés de Roscoff, cocos de Paimpol, tomates bien mûres et basilic puissant. Un confortable ragoût brûlant au cœur duquel plonger une cuillère impatiente… Ce qu'ont fait nos randonneurs de passage: une halte roborative. Et on passera sur les... [Lire la suite]
24 juin 2014

Focaccia tomates cerises et poivrons marinés: délicieux chaud, tiède ou froid mais avec des amis!

En-cas joyeux et coloré à partager, la focaccia se prête à toutes les variations et se déchire du bout des doigts, un petit verre bien frais à portée de main. Sur la base, une pâte à pain enrichie d’une belle huile d’olive et d’herbes du jardin, on jette ce qu’on a sous la main, pourvu que ce soit bon et beau. Facile donc de réinventer cette sorte de tartine géante, délicieuse chaude, tiède ou froide, mais  avec des amis !   Pour une belle brassée d’amis (4 à 6 suivant les appétits) : Pour la pâte à... [Lire la suite]