24 décembre 2014

D'une légèreté elfique, la bûche à la mousse de pommes Germaine de Braspart, biscuit de blé noir et caramel beurre salé

"Noël ! la bûche est allumée ! Mais toi, tes destins vont finir : Allez, bonheur et souvenir, Cendre et fumée. Adieu, ma bûche de Noël : Tout rentre en terre ou monte au ciel. Noël ! la bûche est consumée !" (Gustave Nadaud, 1862) La coutume voulait que, la veille de Noël, on aille chercher une énorme bûche de bois franc, appelée bûche de Noël, et qu'on la rapporte à la maison en grande pompe. Le soir de Noël, le maître de maison la plaçait dans l'âtre, procédait à des libations, en arrosant le tronc d'huile, de sel et de vin... [Lire la suite]