25 janvier 2014

Far noir au four et au lait ribot (mais aussi plein d'autres choses: des pommes, du lard fumé, des échalotes, de l'andouille...)

Le lait ribot (de la ribote, « baratte » en breton) est un lait fermenté aigrelet qui appartient à la culture culinaire de Bretagne au moins autant que la galette de blé noir et le far. Il se présente sous l’apparence d’un liquide assez fluide de couleur blanc cassé, plus épais que du lait entier. Au goût, il évoque un yaourt nature à boire, mais onctueux. A l’origine, le lait ribot était le petit-lait qui se sépare de la crème lors de son barattage pour obtenir le beurre : cette préparation traditionnelle perdure avec... [Lire la suite]

27 novembre 2013

Porc blanc de l'ouest: côtes à l'andouille, à la moutarde et aux pommes

Le porc blanc de l'ouest a une bouille impayable avec ses oreilles larges comme des escalopes qui lui masquent les yeux! Ses origines remontent au type du porc Celtique qui peuplait l’Ouest de la France à la fin du Moyen-Age. Ce porc de grande taille à tête camuse et aux oreilles tombantes apparaît, des Flandres à la Bretagne, sous le nom de races flamande, boulonnaise, normande et craonnaise. Avec ses oreilles tombantes, il sent donc davantage qu'il ne voit, groin au ras du sol, les oreilles tournées vers la... [Lire la suite]
24 novembre 2013

Petit gratin de chou-fleur, lard fumé et Milin Goz

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » « Un petit gratin de méristème floral hypertrophié et charnu ! » Le chou-fleur est une plante herbacée de la famille des Brassicacées, cultivée comme plante potagère pour son méristème floral hypertrophié et charnu, consommé comme légume. Le terme désigne aussi ce légume donc. Les principales régions de production sont situées en Bretagne (essentiellement autour de Roscoff sur la fameuse ceinture dorée. Toutefois, la production française ne représente qu’un modeste... [Lire la suite]
10 novembre 2013

Le pot de fer et le pot de terre: potager vs kids

Il FAUT manger des légumes ! Plus fort qu’un commandement divin, cet ordre sanitaire intimé par l’Etat et l’INPES (et relayé par une myriade d’acteurs aux étiquettes diverses : PNNS, diététiciens, infirmiers, médecins, presse, jusqu’à l’école qui s’en mêle…) prend trop souvent des allures de diktat et se traduit dans les foyers en guerre de tranchées (commémoration du 11 novembre oblige). Les mamans –et les papas- entre le fourneau et au boulot- se sentent placés dans la posture de parents irresponsables et assassins,... [Lire la suite]
05 novembre 2013

La vie en rose: filets mignons séchés à picorer!

On le sait, dans le cochon, tout est bon ! Et pour François Cavanna, « la chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature ». Pour autant, une vie le nez au vent au milieu des papillons convient merveilleusement à Monsieur. Les paysans français au XVIIème siècle, s’adressaient en effet majestueusement à lui avec un « Monsieur » le cochon, pour souligner sans pudeur l’inconfortable analogie avec l’homme et lui témoigner leur reconnaissance alimentaire. Il existe en France trois... [Lire la suite]