18 novembre 2017

La jolie tarte InnerMoon, musicale et gourmande, aux pommes et au romarin!

Il y a des rencontres… improbables. Il y a des fusions… à l’unisson. Il y a des projets… passionnés. Avancer. Mettre un pied devant l’autre. Comme les paroles rencontrent la musique, Mikaela et Gildas se sont croisés au pays de la chanson. Elle, la voix profonde et légère, ancrée des deux pieds nus dans le sol ; lui, caressant les cordes de sa guitare des ongles et de la pulpe des doigts. De cette fusion musicale est né à l’unisson InnerMoon, un étonnant duo au répertoire vibrant, de couplets en refrains, de reprises en... [Lire la suite]

29 octobre 2017

Des simples pommes de terre rôties aux herbes de l'Arrée pour une Alouette comme une étoile filante...

« Dans les tourbières, Dans les bruyères, Vont les damnés. Vaines prières, Des cimetières De conjurés…   Des âmes pleurent, Des espoirs meurent Dans le néant. Des morts se leurrent, D’autres effleurent L’enfer béant ! Toute tristesse Devient détresse Dans les marais. Nulle tendresse, Nulle caresse N’y fut jamais. (…) Mon cœur s’abuse, Mon esprit s’use Et chaque soir Plus je m’accuse, Plus je m’excuse D’un grand espoir." (Le Chant des Marais, Fañch Abgrall) Il était une fois -en 1906 pour être... [Lire la suite]
17 septembre 2017

Prestige et ensorcellement des crêtes de l'Arrée, cheesecake aux herbes des landes et tomates confites

Les landes de l’Arrée sont « le pays de prédilection de l’ajonc, du genêt, de la bruyère, du thym et de toute la minuscule flore aromatique des terres pauvres. » A ceux qui pensent qu’elles sont stériles, Anatole Le Bras, dans La Bretagne (1928), rétorque par la profusion et l’exubérance : "A la saison tiède, l’atmosphère est saturée de subtils arômes qu’elles exhalent, de ces « odeurs fines » si vantées par les auteurs de nos chansons populaires et qui sont proprement le parfum de la Bretagne, l’essence... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 octobre 2016

Confit de tomates rôties à l'huile d'olive, à la sauge, au romarin et à la sarriette: été emprisonné!

  La tomate est le premier fruit produit dans le monde et le deuxième légume le plus consommé, juste derrière la pomme de terre. Elle est loin l’époque de son arrivée en Europe au XVIème siècle où la tomate, encore parée d’une robe couleur or, était considérée comme un ornement voire un aphrodisiaque un peu magique. Elle pâtissait alors de la réputation sulfureuse de ses proches cousines de la famille des Solanacées : la mandragore ou la belladone. Le nom de "tomate" est une déformation du mot inca tomalt car ce fruit... [Lire la suite]
02 septembre 2016

Haricot de mouton aux cocos de Paimpol et une fable philosophique au coeur de la bergerie...

  C'est un coup de vent qui lui a apporté sa couronne, une bourrasque facétieuse et aléatoire, comme un coup du sort. Cela ne va pas empêcher Louis 1er, roi des moutons, de devenir un souverain, un vrai, avec un sceptre pour gouverner, un trône pour rendre la justice et «un grand lit de roi pour que tout le monde assiste à son coucher»... Ce bon roi va vouloir de temps en temps s'adresser à son peuple et aussi, pour occuper ses journées, aller à la chasse au lion. Puis faire marcher son peuple au pas, et pire encore. Cette... [Lire la suite]
27 août 2016

Dessine-moi un mouton ! Des boulettes persanes de brebis au citron séché, à la cannelle, aux raisins et aux noix

« Brasparts, sur ta lande Brasparts sur ta montagne noire Il n'y a pas une maison autour du marais Et sur la route des monts d'Arrée La nuit, l'hiver, pas même de brigands Pas une voiture, pas un passant C'est l'heure des moines rouges ! » (Max Jacob) C’est dans le midi des Monts d’Arrée, à Brasparts, que Cécile et Clément ont donné naissance à la Bergerie de Squiriou, conduite en agriculture biologique, dans un paysage paisible de collines couvertes de bois, de landes violines ou de riches cultures, de vallées... [Lire la suite]

25 juin 2016

Fêtons tout! Tomates cerise confites pour des cannelés apéritifs aux tomates confites, au chèvre et à la sauge! Yech'ed mat!

  Et voici la saison des apéritifs qui viennent clore en terrasse et de façon gourmande et festive les fruits d’une année de labeur : trinquons aux concours décrochés, aux diplômes obtenus, aux menus évènements du quotidien qui cimentent nos rapports aux autres (anniversaires, fêtes religieuses, réussite scolaire, évolution professionnelle, etc.) et au bonheur de partager ensemble tout simplement un joli moment d’amitié… Foins des produits d’industrie ! Sablons de bonnes bouteilles en compagnie de gourmandises... [Lire la suite]
14 juin 2016

Ecopastoralisme dans les monts d'Arrée et petits pains farcis aux petits légumes nouveaux!

Petit en-cas gourmand englouti sans façon en terrasse, le pain farci joue avec les saisons, ici en version printanière. On le dévore avant de chausser ses croquenots et de mettre ses pas dans les pas des bergers, des chiens et des brebis, au fil de la désormais traditionnelle transhumance qui mène les brebis de « Black Faces Breizh » en estive, des prairies humides de l’Elorn aux landes du Menez Meur. Ce très chouette évènement festif qui amène des randonneurs à accompagner le défilé ovin sur une... [Lire la suite]
08 juin 2016

Jarret de porc confit au citron et un Paris-Landerneau en diligence !

Alors qu’on a célèbré le cent cinquantième anniversaire de l’arrivée du train à Landerneau, petit coup d’œil dans le rétroviseur… Depuis la création de la Poste aux chevaux, c’est la diligence qui, à partir de 1776, relie Landerneau à la capitale. Grande et lourde voiture à quatre roues, traînée par cinq chevaux. Elle était partagée, dans la longueur, en trois compartiments : en avant le “coupé”; compartiment de 1ere classe pour trois voyageurs, au milieu l'”intérieur” compartiment de 2nde classe pour six voyageurs et, en arrière... [Lire la suite]
12 avril 2016

Meatloaf des Monts d'Arrée: porc blanc de l'Ouest, citron, romarin et pistache!

Meatloaf à l’américaine ou polpettone à la sicilienne, on choisira le nom que l’on souhaite pour désigner ce joli plat convivial et parfumé, pourvu qu’on laisse de côté l’expression française « pain de viande » d’une effrayante laideur et qui couperait l’appétit à Gargantua… Donc, cet assemblage parfumé et rôti, diablement délicieux et génialement économique, qui cuit lentement en totale autonomie à four doux, satisfait des hordes de randonneurs, pédestres comme équestres, à l’issue d’une harassante journée, se... [Lire la suite]